chirurgie réfractive

Opération myopie

La chirurgie réfractive Lasik a pour but de supprimer lunettes et lentilles par la correction au laser de la myopie astigmatisme presbytie hypermétropie. chirurgie réfractive 1: opération de la myopie - indications opératoires- examens. 2: opération astigmatisme presbytie hypermétropie - motivation pour l’ opération - examens 3: Lasik sur mesure. Zyoptix Orbscan Aberrométrie 4: LASIK et PKR. Le Lasik : suites- chirurgie bilatérale ou non 5: La PKR - Intérêt du Lasik 6: facteurs influant sur le résultat- Améliorations techniques- Résultats myope 7: Résultats: hypermétrope astigmate presbyte. Effets secondaires du lasik. Risques 8: opération pour forte myopie et hypermétropie. 9: implants- astigmatisme 10: autres opérations de myopie

CHIRURGIE DE LA MYOPIE AU LASER     5

chirurgie réfractive |1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | opération myopie astigmatisme | opération presbytie hypermétropie

chirurgie rホfractive

Le chirurgien préfère souvent connaître le résultat du premier œil pour savoir si une modification des paramètres de la chirurgie de la myopie au laser est nécessaire pour le deuxième œil qui sera proposée, après stabilisation de la vision du premier oeil, entre 7 jours et 1 mois après la première chirurgie, le délai pouvant d’autant être raccourci que la myopie est faible. Des précautions doivent être prises pour éviter tout risque d’infection : arrêter le port de la lentille sur l’œil à opérer quelques jours avant la chirurgie de la myopie au laser; le lavage des cheveux doit être prudent, la piscine est contre-indiquée pendant 2 à 3 semaines, de même que les sports violents. La chirurgie de la myopie par laser de surface (PKR) est encore très pratiquée. Comment se passe-t-elle ? La chirurgie de la myopie par laser de surface ou PKR a été la première chirurgie au laser employée et a été très utilisée depuis 1987. Elle consiste à remodeler la cornée en appliquant directement le laser sur la surface du stroma cornéen après pelage par l’alcool ou grattage de l’épithélium. La chirurgie est indolore, dure quelques minutes. Le patient peut ensuite regagner son domicile. La différence entre la chirurgie par laser de surface et la chirurgie par laser Lasik est l’ablation de l’épithélium provoquant une ulcération qui va cicatriser en quelques jours. Cette ulcération est source de douleurs post-opératoires que l’ on va maîtriser avec un traitement par collyres et des analgésiques. Elle explique la lenteur de la récupération visuelle. La douleur disparaît et la vision s’améliore dès que la cornée cicatrise, en 3 à 4 jours, pendant lesquels il est donc difficile de travailler durant cette période. La vision peut rester trouble pendant quelques semaines et se stabilise en 1 à 3 mois. Après ce délai, le second œil peut être opéré. Quels sont les avantages de la chirurgie de la myopie par laser Lasik par rapport à la chirurgie de la myopie par laser Excimer de surface (PKR) ? Les résultats visuels sont similaires pour la faible myopie inférieure à 5 dioptries. La chirurgie de la myopie par laser Lasik est une technique supérieure à celle du laser de surface pour corriger les degrés plus importants de myopie (jusqu’à 12 dioptries avec le laser le plus récent à condition que l’épaisseur cornéenne soit suffisante). La chirurgie de la myopie par laser Lasik est la meilleure technique pour corriger l’hypermétropie et l’astigmatisme (jusqu’à 6 dioptries). Les suites opératoires de la chirurgie de la myopie par laser Lasik sont simples et indolores contrairement au laser de surface (PKR) où les suites sont difficiles pendant quelques jours. Le résultat visuel de la chirurgie par laser Lasik est très rapide, quelques heures après la chirurgie ou le lendemain, à tel point que certains la qualifient de chirurgie “magique”. L’activité professionnelle peut être reprise le lendemain. La stabilité étant beaucoup plus précoce après chirurgie de la myopie par laser Lasik, le deuxième oeil peut être opéré plus rapidement voire dans le même temps opératoire. L’inconfort visuel dû à la différence de vision entre les deux yeux est donc réduit. Dans le laser de surface (PKR) l’ intervalle entre les 2 yeux est de 1 à 3 mois. Il n’y a pas de voile cornéen (haze) pouvant gêner la vision pendant plusieurs mois comme cela est parfois le cas parfois avec le laser de surface. Le résultat de la chirurgie de la myopie par laser Lasik pour la forte myopie est beaucoup plus stable avec une régression nettement moindre qu’avec le laser de surface (PKR). Et si le résultat visuel n’est pas optimum, peut-on intervenir à nouveau ? Après une chirurgie de la myopie par laser Lasik, une reprise, surtout pour la forte myopie, peut être effectuée plus simplement et plus rapidement en cas de sous-correction ou de sur-correction pour affiner le résultat. Avec le Lasik, c’est plus simple et plus rapide. C’est là une différence fondamentale pour le résultat avec le laser de surface. Le résultat de cette reprise est beaucoup plus prévisible avec le Lasik. La ré-opération après une chirurgie de la myopie par laser Lasik est aisée en soulevant le volet cornéen et en appliquant de nouveau quelques secondes de laser. Cette chirurgie compléméntaire au laser peut être proposée quand la réfraction est stabilisée, à partir de 1 mois après l’intervention jusqu’à un an, voire plus. Le seul avantage du laser Excimer de surface (PKR) demeure l’absence de découpe du volet cornéen et des complications pouvant y être liées. Son apprentissage est simple, aussi rencontre-t-elle l’adhésion de nombreux ophtalmologistes peu désireux de se former à la chirurgie Lasik.