Marc Timsit Examens correction myopie

EXAMENS AVANT CORRECTION DE LA MYOPIE AU LASER

Quels sont les examens à pratiquer avant une correction de la myopie par laser ?
 


- Des examens approfondis de l'oeil et en particulier de la cornée seront effectués avant la correction de la myopie au laser excimer :

La
mesure précise de la réfraction
pour déterminer avec soin la correction de la myopie et de l'astigmatisme à effectuer. Ce ne seront pas les chiffres à programmer. La programmation tient compte d'un nomogramme c'est-à-dire d'une modulation de ces chiffres variable selon l'expérience du chirurgien pour plus de précision.

La
mesure de l'épaisseur de la cornée (pachymétrie)
est essentielle pour déterminer l’importance de la correction de la myopie possible (jusqu’à 13 dioptries avec un laser récent) et le type de laser à utiliser. Il est facile de comprendre que plus une cornée est mince, moins on pourra la creuser au laser donc obtenir de correction de la myopie. Une cornée normale mesure 550 microns d'épaisseur au centre. Or il est indispensable de laisser 300 microns de cornée résiduelle sous le volet cornéen. Il est donc possible, si l'épaisseur de la cornée est insuffisante, que la correction totale de la myopie soit impossible à effectuer avec un lasik classique. Dans ce cas, la correction de la myopie pourra avoir lieu par lasik avec laser femtoseconde avec programme d'économie tissulaire, par laser de surface (PKR épi-lasik) ou par implants.

La
topographie cornéenne Orbscan ou Pentacam
permet d’éliminer la présence d’un
kératocône avéré ou fruste, contre-indication à une correction de la myopie par laser sur la cornée. L'ORA (Ocular Response Analyser) peut compléter les données de L'Orbscan dans ce but. L'Orbscan permet d'étudier en outre les modifications de la courbure de la cornée remodelée par l'effet du laser (voir l'action du laser).

L'
aberrométrie
permet d'objectiver les variations des chiffres de myopie en fonction de l'éclairement et de la taille de la pupille donc permet plus de précision dans la correction. Il objective en outre les
aberrations optiques de l'oeil à opérer. C'est un examen indispensable si on recherche la qualité de la vision en plus de la correction de la myopie.

La
mesure du diamètre de la pupille
permet de déterminer la correction maximale de la myopie que l'on pourra obtenir. En effet, plus la pupille est large, plus la zone de traitement (zone optique) devra être large pour éviter les effets secondaires. Mais, plus la zone optique est large, moins on pourra creuser la cornée donc obtenir de correction de la myopie.
 

Un examen orthoptique
pour l'étude de l'équilibre oculo-moteur
 

Un examen complet des yeux
cornée, tension oculaire, rétine doit être effectué avant toute opération de correction de la myopie

Docteur-Marc-Timsit
TopographiePachymétrie