Marc Timsit Corriger la myopie résultat visuel

CORRIGER LA MYOPIE PAR LE LASIK

Quel résultat visuel peut-on attendre après une opération pour corriger la myopie par lasik ?

 

Après une opération de la myopie par lasik, la précision du résultat définitif est d'autant meilleure que la myopie à corriger est faible. Les meilleurs résultats sont obtenus dans la myopie faible et moyenne de 1 à 6 dioptries, l'opération devant, en principe, corriger la myopie totalement. Souvent même, le patient ressent un gain visuel par rapport à la vision qu'il avait auparavant avec sa correction. Fait très appréciable, corriger une forte myopie au laser entraîne un avantage visuel par rapport aux lunettes: il existe en effet une amélioration du champ visuel importante restituant une image des objets plus proche de la réalité.
Il est cependant difficile d'assurer que l'on va pouvoir corriger toute la myopie dès la première opération surtout pour une myopie forte supérieure à 8 dioptries ou en cas d'astigmatisme associé important ou oblique. Il peut alors persister une petite myopie ou un astigmatisme. La vision sera très nettement améliorée, mais le patient n'a pas 10/10è. Il obtient alors une amélioration suffisante pour recouvrer une autonomie dans les actes quotidiens courants sans l'aide de lunettes.
Le résultat final peut être évalué après 1 à 3 mois, une éventuelle opération complémentaire pour corriger la myopie avec un résultat optimal sera planifiée à ce moment-là. La ré-opération est possible si on a pris le soin d'économiser la cornée de façon à conserver une épaisseur résiduelle sécuritaire de 300 microns minimum. La ré-opération est alors aisée, sans avoir à effectuer une nouvelle découpe, en soulevant le volet cornéen et en appliquant de nouveau quelques secondes de laser.
Corriger la myopie au laser permet d'obtenir un résultat définitif, la stabilité s'installe entre 1 à 3 mois, pendant ce délai il y a une période de faibles fluctuations dépendantes de l'importance de la myopie à corriger, du type de laser, des paramètres utilisés, de l'âge et enfin des caractéristiques de cicatrisation propres au tissu cornéen.


Le résultat est-il définitif après une opération de myopie par laser ou lasik ?

Les résultats de la correction de la myopie près une opération par lasik ou laser de surface (PKR, épi-lasik, lasek) sont le plus souvent définitifs après un délai de stabilisation qui varie en fonction de l'importance de la correction de la myopie et de l'opération choisie.

Pour bénéficier d'une chirurgie de la myopie, il faut avoir plus de 18 ans pour que l'oeil ait terminé sa croissance et une myopie stable c'est-à-dire sans changement significatif depuis un à deux ans pour ne pas avoir à effectuer une nouvelle intervention de correction complémentaire qui n'est pas toujours possible.

Le résultat final de la correction de la myopie par Lasik peut être évalué après 1 à 3 mois (un mois pour une myopie faible, 3 mois pour une myopie forte) une éventuelle intervention de correction complémentaire pour s'approcher du résultat optimal sera planifiée à ce moment-là.

Pour la correction de la myopie par le laser excimer de surface (PKR), la stabilisation est complète en 6 à 12 mois selon l'importance de la myopie. Une ré-opération complémentaire ne peut être envisagée q'après ce délai. Elle est beaucoup plus contraignante que pour un lasil car il faut alors refaire toute l'opération, avec des suites plus lourdes que pour le lasik.

Le résultat à long terme de l'opération de la myopie au laser, sur des statistiques effectuées à grande échelle est stable sans changement de la vision ou ne montre que de faibles variations. Cette stabilité n'est pas acquise si on n'a pas pris le soin d'opérer une myopie complètement stabilisée. Contrairement à une idée fausse répandue, la grossesse n'entraîne pas de réapparition de la myopie si les chiffres était stables au moment de l'opération.

Si la myopie a eu une correction complète sur les deu yeux, la presbytie c'est-à-dire le port de lunettes pour la lecture se fait sentir habituellement vers 45 ans comme chez la plupart des individus n'ayant pas de myopie. Aussi est-il souvent préférable d'effectuer une correction totale de la myopie sur un oeil et de laisser un peu de myopie sur le second chez les personnes proches de la quarantaine ce qui permet de retarder ou d'éviter la presbytie, tout en conservant une bonne vision de loin.

Il est cependant actuellement possible, avec des techniques sophistiquées et délicates, de ré-opérer pour la presbytie un sujet dont toute la myopie a été antérieurement corrigée

Docteur-Marc-Timsit