anneaux

Opération myopie

AUTRES OPÉRATIONS DE MYOPIE : KÉRATOTOMIE RADIAIRE - ANNEAUX 10

chirurgie réfractive |1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | opération myopie astigmatisme | opération presbytie hypermétropie

LASIK

Si le Lasik ou la PKR sont largement utilisés dans le traitement de la faible myopie, d'autres opérations de la myopie peuvent-elles être pratiquées ? • La kératotomie radiaire est la plus ancienne des opérations de la myopie. Ces opérations de myopie ont un recul est de plus de 20 ans. Elles ont été a été les opérations de myopie de référence, et ont permis de traiter un grand nombre de personnes avec des résultats remarquables. Toutefois, ces opérations de myopie ont vu leur pratique se réduire considérablement au profit de la PKR et du Lasik. La kératotomie radiaire consiste à pratiquer 4 à 8 incisions microscopiques à la surface de la cornée selon une disposition en rayon de roue, dans le but de l'aplanir, tout en épargnant une zone optique centrale, par où passe la vision. La kératotomie radiaire peut également corriger l'astigmatisme par des incisions arciformes ou transverses. - Grâce à quelques gouttes de collyre anesthésique, La kératotomie radiaire est totalement indolore et dure un quart d’heure environ. Le chirurgien mesure d'abord l'épaisseur de la cornée avec un pachymètre ultrasonique puis pratique les incisions, grâce à un bistouri à lame de diamant qui assure une extrême précision. - Les suites opératoires de la kératotomie radiaire sont légères et rapides : dès le lendemain la vision est très nettement améliorée et le sujet peut reprendre son travail. L’opération du deuxième oeil par kératotomie radiaire peut avoir lieu une semaine après. - La kératotomie radiaire présente deux inconvénients rencontrés surtout pour le traitement des myopies fortes nécessitant une petite zone optique et 8 incisions. Le premier est la poursuite de l'effet réfractif dans un certain nombre de cas avec tendance à l'hypermétropisation progressive au bout de 10 ans. Le deuxième inconvénient de la kératotomie radiaire est une instabilité visuelle avec fluctuations diurnes et baisse d'acuité visuelle en fin de journée. - Aujourd'hui la kératotomie radiaire doit être réservée à la faible myopie (inférieure à 3 dioptries) et pour laquelle le procédé est sûr, sans les inconvénients cités. On utilise alors la technique de mini-kératotomie radiaire avec 4 incisions de longueur réduite. • Les opérations de myopie avec mise en place d’anneaux intra-cornéens (INTACS) est une technique peu utilisée mais qui vient d'obtenir, après une dizaine d'années d'études, l'agrément de la Food and Drug Administration pour la correction de myopie de -1 à -3 dioptries. L' apprentissage des opérations de myopie par anneaux intra-cornéens et leur mise en œuvre sont relativement complexes par rapport à la rapidité et l'efficacité du Lasik et de la PKR Elle ne corrige que des myopies faibles et ne corrige pas l’astigmatisme. Les opérations de myopie avec mise en place d’anneaux intra-cornéens consistent à introduire deux anneaux de PMMA dans l’épaisseur de la cornée périphérique. Le diamètre des anneaux modifie la courbure cornéenne antérieure et induit la modification réfractive. L'intérêt des opérations de myopie avec mise en place d’anneaux intra-cornéens est d'être réversible et ajustable par un changement du diamètre de l'anneau. La réversibilité du résultat étant rarement la motivation du faible myope désirant se faire opérer, cette technique peut trouver une indication à l'approche de la presbytie chez des individus faiblement handicapés par leur petite myopie et jusque là hostiles à des opérations au résultat définitif. Des effets secondaires sont possibles avec les anneaux intra-cornéens : halos, éblouissement, déformation ou fluctuation de la vision. L’anneau est légèrement visible dans l’oeil. Un recul prolongé est nécessaire avant de porter des conclusions définitives sur les anneaux intra-cornéens. Nous terminons ainsi notre dossier sur la chirurgie réfractive des amétropies. Mais comme il y a une vie après 45 ans, le docteur Marc Timsit nous informera sur la chirurgie de la presbytie lors d'un prochain numéro. Suite de cet article dans un prochain numéro: la chirurgie de la presbytie.

La chirurgie réfractive Lasik a pour but de supprimer lunettes et lentilles par la correction au laser de la myopie astigmatisme presbytie hypermétropie. chirurgie réfractive 1: opération de la myopie - indications opératoires- examens. chirurgie réfractive 2: opération astigmatisme presbytie hypermétropie - motivation pour l’ opération - examens 3: chirurgie Lasik sur mesure. Zyoptix Orbscan Aberrométrie 4: LASIK et PKR. Le Lasik : la chirurgie. suites- chirurgie bilatérale ou non 5: La PKR - Intérêt du Lasik 6: facteurs influant sur le résultat- Améliorations techniques- Résultats myope 7: Résultats: hypermétrope astigmate presbyte. Effets secondaires du lasik. Risques 8: opération pour forte myopie et hypermétropie. 9: implants- astigmatisme 10: autres opérations