chirurgie réfractive

Opération myopie

La chirurgie réfractive Lasik a pour but de supprimer lunettes et lentilles par la correction au laser de la myopie astigmatisme presbytie hypermétropie. chirurgie réfractive 1: opération de la myopie - indications opératoires- examens. 2: opération astigmatisme presbytie hypermétropie - motivation pour l’ opération - examens 3: Lasik sur mesure. Zyoptix Orbscan Aberrométrie 4: LASIK et PKR. Le Lasik : suites- chirurgie bilatérale ou non 5: La PKR - Intérêt du Lasik 6: facteurs influant sur le résultat- Améliorations techniques- Résultats myope 7: Résultats: hypermétrope astigmate presbyte. Effets secondaires du lasik. Risques 8: opération pour forte myopie et hypermétropie. 9: implants- astigmatisme 10: autres opérations de myopie

LASER MYOPIE  4

chirurgie réfractive |1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | opération myopie astigmatisme | opération presbytie hypermétropie

chirurgie rホfractive

LE LASIK ET LA PKR Dans le premier article sur la chirurgie réfractive de la myopie, nous avons vu les indications des différentes opérations au laser de la myopieapplicables en fonction de la nature et de l’importance de l’anomalie réfractive à corriger. Nous allons examiner aujourd’hui les deux techniques les plus pratiquées: le laser LASIK et la PKR L’opération par laser Lasik est la technique la plus récente. En quoi consiste-t-elle ? Marc Timsit : La technique du Lasik consiste à soulever à l’aide d’un microkératome une très fine lamelle de la cornée (appelée volet) et à procéder à l’ablation du stroma cornéen, selon une épaisseur proportionnelle à la myopie à corriger, au moyen d’un laser Excimer émettant des rayonnements ultraviolets. Un programme opératoire précis est calculé pour chaque patient par l’ordinateur couplé au laser. le lasik est la première chirurgie oculaire contrôlée par ordinateur. Pour le traitement de la myopie, le laser amincit le centre. Dans le traitement de l' hypermétropie, le laser creuse un anneau périphérique pour augmenter la puissance centrale. Pour le traitement de l' astigmatisme, le laser effectue une ablation différenciée selon les méridiens. Le microkératome comprend un anneau de succion relié à une pompe à vide qui permet de ventouser et d’aspirer la cornée. Un système de coupe par lame à usage unique découpe un disque cornéen de 130 à 180 microns d’épaisseur en gardant une charnière nasale égale ou supérieure. Cette charnière permet de rabattre le volet découpé et d’effectuer l’ablation au laser dans le stroma cornéen. Dans le lasik, le laser agit donc dans l’épaisseur du stroma cornéen et non à sa surface. Le volet est ensuite appliqué de nouveau et adhère spontanément en quelques minutes sans suture. Le respect de l’épithélium cornéen explique l’absence de douleur post-opératoire et de réaction inflammatoire après lasik. Il y a donc peu de médication post-opératoire et une surveillance réduite. Comment se déroule l’opération pour le patient ? Il s’agit d’un acte chirurgical simple, ne nécessitant ni hospitalisation ni anesthésie générale. Le patient arrive à la clinique quelques instants avant l'opération. Si le lasik est un acte chirurgical court pour le patient (environ 15 minutes), les préparatifs, en revanche, demandent beaucoup plus de temps du fait de leur extrême minutie et des nombreux tests de sécurité à effectuer sur les appareils. Après instillation de collyre anesthésique, l’opération par lasik se déroule sous microscope opératoire, le patient ne ressent aucune douleur et ne voit pas les instruments. Ses paupières sont maintenues ouvertes avec un petit écarteur afin qu’il ne puisse pas cligner des yeux. La durée du laser dure quelques dizaines de secondes pendant lesquelles il fixe une lumière rouge. Le patient est souvent surpris de la rapidité et de l’étonnante facilité avec laquelle s’est déroulée l'opération par lasik à l’issue de laquelle, il peut regagner son domicile. Quelles sont les suites opératoires ? Les suites opératoires du lasik sont simples, souvent absentes ou se limitant tout au plus à un petit larmoiement et une sensation de corps étranger dans l’oeil pendant quelques heures. Le lendemain du lasik, il n’y a quasiment plus aucune gène, l’activité habituelle peut être reprise et la vision est très nettement améliorée. Il peut exister un inconfort dû à la différence de vision entre les deux yeux, disparaissant si le sujet porte une lentille de contact sur l’autre oeil. Rapidement, en quelques jours, la vision s’améliore, d’autant plus vite que la myopie de départ était faible. Peut-on opérer les deux yeux de myopie par lasik le même jour ? Il est possible d’opérer les deux yeux de myopie par laser lasik le même jour, habitude courante dans les pays anglo-saxons, mais moins en France. Le chirurgien préfère souvent connaître le résultat du premier œil pour savoir si une modification des paramètres du lasik est nécessaire pour le deuxième œil qui sera proposée, après stabilisation de la vision du premier oeil, entre 7 jours et 1 mois après le premier lasik,