Marc Timsit Inlay lentille intra-cornéenne

OPÉRATION DE MYOPIE ET PRESBYTIE PAR INLAY INTRA-CORNÉEN

Corriger la myopie et la presbytie après 40 ans par l'inlay, lentille intra-cornéenne


Docteur Marc Timsit - L'inlay intra-cornéen, insertion d'un lenticule dans la cornée pour corriger la vision, est un concept ancien. L'inlay connaît depuis ces dernières années un regain d'intérêt du fait du développement de modèles spécifiques à la presbytie et de la précision du laser femtoseconde. L'inlay est une technique très intéressante car permettant une vision naturelle permettant de lire et la vision à mi-distance sans le compromis d'une mono-vision. La vision de loin peut être corrigée par laser dans la même opération en cas de myopie. Il existe actuellement 3 types d'inlay. Les questions suivantes concernent l'inlay Acufocus Kamra le plus répandu.

Qu'est-ce que l'inlay Acufocus ?
Cet inlay est une toute petite lentille en forme d'anneau de 3,8 mm de diamètre avec un trou central de 1,6 mm. Ce trou central restaure la vision pour la lecture et la vision à mi-distance en focalisant la lumière entrant dans l'oeil. L'épaisseur de l'inlay est de 5 millièmes de millimètres. Le matériau utilisé est un tissu synthétique biocompatible. Cette lentille est percée de 8400 microperforations permettant la bonne oxygénation et nutrition de la cornée. Cet inlay a obtenu le marquage CE en 2005. Il fonctionne selon le principe du trou sténopéique. Un exemple bien connu: en photographie, le fait de fermer le diaphragme de l'objectif augmente la profondeur de champ rendant nets des objets situés à des distances différentes.

Qui peut bénéficier de l'inlay ?
Cet inlay restaure la vision de près quel que soit l'âge et l'évolution de la presbytie et cela sans altérer la vision de loin. Il concerne les sujets déjà porteurs de lunettes et de lentilles ou les sujets nouvellement presbytes commençant à avoir besoin de lunettes pour lire après 40 ans.
L
'objectif de cet implant est d'offrir une vision naturelle après 40 ans, de tablir la vision de près et la vision intermédiaire et de réduire la dépendance aux lunettes de lecture, tout en préservant la vision de loin. L'implant Acufocus s'adresse à tous les presbytes, qu'ils soient myopes, ou qu'ils aient déjà subi une intervention préalable de myopie ou de cataracte.

Comment corriger par laser la myopie associée à la presbytie ?
Une opération par lasik femtoseconde et laser excimer permet d'effacer le défaut de loin. En fin d'opération l'inlay est placé sous le volet cornéen et centré sur la pupille et l'axe visuel.

Quelles sont les conditions de la réussite ?
Les résultats dépendent du bon respect des indications et contre-indications. Un bilan complet est nécessaire pour sélectionner les sujets opérables. Ainsi que d'une opération minutieusement exécutée; notamment le centrage de l'inlay sur l'axe visuel est fondamental. Il est aidé par un système sophistiqué de centrage associant une caméra haute définition couplée au microscope et un écran de visualisation disposant d'un eye-tracker multidimentionnel.

Comment se passe l'opération ?
Cet inlay est implanté dans l'épaisseur de la cornée après découpe d'un volet cornéen par laser femtoseconde ou d'une poche dans la cornée au laser femtoseconde. L'anesthésie est locale par gouttes. L'opération est indolore et dure 30 minutes. Elle est ambulatoire sans hospitalisation. Il n'y a pas de pansement. Le traitement post-opératoire consiste en l'instillation de gouttes, essentiellement des larmes artificielles pendant 3 mois.

Quelles sont les suites opératoires ?
L'oeil peut être rouge pendant quelques jours. Pendant les deux premiers jours il peut exister une sensibilité à la lumière, un larmoiement, une irritation.

Quels sont les délais de récupération visuelle ?
La récupération d'une bonne vision de près constante est variable, parfois au bout de quelques jours, parfois plus longtemps, après quelques semaines. Ce délai dépend de la cicatrisation individuelle.

Quand peut-on mener une activité normale ?
La plupart du temps après 24 heures.

Aura-t-on encore besoin de lunettes pour lire ?
Le but de l'opération est de réduire la dépendance aux lunettes de lecture sans nuire notablement à la vision de loin. Une petite paire d'appoint peut parfois être utile quand la lumière baisse, la vision en lecture prolongée ou la lecture de petits caractères.

L'inlay est-il visible ?
L'inlay est très discret. Il est beaucoup plus petit et fin qu'une lentille de contact et plus léger qu'un grain de sel. Il n'est quasiment pas visible.

Quels sont les effets secondaires ?
Les effets secondaires de l'inlay les plus fréquents peuvent être, comme après une opération au laser, la sécheresse oculaire, la perception de halos, l'éblouissement ou les difficultés en vision nocturne sur l'oeil opéré. Ces symptômes diminuent ou disparaissent avec le temps.

Que peut-on faire en cas d'insatisfaction ?
L'avantage de l'inlay par rapport à une opération de la vision par laser excimer est qu'il peut être retiré si nécessaire. C'est donc une opération de la vision réversible. Cependant sur une grande statistique, cela n'est arrivé que dans 1,3% des cas.

Quels sont les autres types d'inlays pouvant être utilisés actuellement ?
L'inlay Vue+ et l'inlay Flexivue Microlens sont des lenticules transparents qui par leur épaisseur modifient la courbure antérieure de la cornée donc son pouvoir réfractif. Comme pour l'inlay Kamra, la stabilité des résultats et l'innocuité n'ont pas encore fait l'objet de publications à long terme. Il s'agit cependant d'une chirurgie peu invasive dont la réversibilité est l'atout majeur.

Docteur-Marc-Timsit