Marc Timsit LASIK risques et complications

OPÉRATION PRESBYTIE LASIK LES COMPLICATIONS

Quelles complications peut-on rencontrer avec le lasik ?

Même si les complications du Lasik sont extrêmement rares, le risque zéro n'existe pas en chirurgie .

Le lasik utilise un microkératome pour la découpe du volet. Le chirurgien doit le vérifier son bon fonctionnement avant chaque lasik. II doit interrompre le lasik et reporter l'opération en cas de problème technique (mauvaise succion, blocage du microkératome, découpe irrégulière ou incomplète du volet...) Il est cependant rare que le microkératome occasionne un problème de découpe irrégulière entrainant une altération de forme et de transparence de la cornée avec des conséquences sur la vision ( astigmatisme parfois responsable d'une réduction de la vision, heureusement le plus souvent modérée, de traitement difficile).

Le lasik traditionnel avec découpe du volet au microkératome peut être maintenant remplacée dans quelques centres américains et européens par un lasik avec découpe du volet par un laser femtoseconde qui permet de supprimer quasi-totalement tous les problèmes de découpe.

Une érosion cornéenne peut survenir lors de la découpe du volet. Le lasik avec laser femtoseconde permet de diminuer très nettement cette éventualité.

Le décentrement du traitement laser pendant le lasik entraîne une mauvaise vision et des effets secondaires gênants (vision dédoublée, déformation des images) pouvant nécessiter une reprise chirurgicale délicate. Ce risque est considérablement réduit dans les installations modernes possédant un «eye-tracker» actif et tri-dimentionnel qui permet, grâce à une caméra la poursuite automatique du regard par le faisceau laser lors des mouvements involontaires de l’oeil pendant la délivrance du laser.

Le déplacement du volet peut survenir si le sujet se frotte l’oeil dans les suites du lasik et nécessiter sa remise en place. Cet incident n’est pas grave s'il est traité rapidement, et peut survenir dès les premières heures après le lasik.

Une inflammation peut engendrer une vision floue. Dans la très grande majorité des cas, un traitement par collyre cortisoné la fait disparaître.

Un infiltrat de cellules de l'épithélium sous le volet de lasik peut nécessiter un soulèvement de ce volet pour lavage de ces cellules.

L'astigmatisme dû à une irrégularité de la surface de la cornée après lasik, peut se traduire par un flou visuel, une vision double. Le plus souvent le port de lunettes de lentilles de contact peut le corriger. Rarement, il peut entraîner une réduction de la meilleure acuité corrigée. La cicatrisation de la cornée, parfois longue, peut réduire cet astigmatisme. Sinon un retraitement est possible.

L'infection de la cornée est une complication très exceptionnelle du lasik. Elle est prévenue par l’instillation de collyres antibiotiques, les mesures d’hygiène, et la surveillance postopératoire permettant de dépister un début d' infection et de la traiter rapidement. Une rougeur anormale, une baisse visuelle doivent faire consulter d’urgence.

Docteur-Marc-Timsit