Marc Timsit Opération myopie forte implant implants

OPÉRATION DE MYOPIE FORTE PAR IMPLANTS

L'opération de la myopie forte par implants


L'opération de la myopie forte nécessite une stratégie particulière. Les indications de la mise en place des implants sont surtout dictées par les limites de la chirurgie cornéenne au laser malgré les possibilités actuelles en repoussant les limites
par le création de volets très fins et de traitements permettant d'économiser la cornée. il s'agit essentiellment des très fortes myopies et des cornées ultra-fines. Une opération avec mise en place d'un implant intra-oculaire permet de corriger la forte myopie sans limitation dans le degré de myopie.
Une myopie jusqu'à 12-13 dioptries (95% des cas) peut bénéficier du lasik. Au delà de cette limite, pour la forte myopie, cette opération n'est plus compatible avec une bonne qualité visuelle ou oblige à trop creuser. La forte myopie est pourtant un réel handicap surtout si les lentilles de contact ne peuvent être portées. Avec un implant intra-oculaire phake (en conservant le cristallin), le résultat visuel sera de bonne qualité. Il s’agit d’une opération plus lourde que le lasik, sous anesthésie locale ou générale. L'opération s'effectue par une petite incision de l’oeil (
2 à 6 millimètres selon l'implant) pour introduire l’implant. L’opération est indolore. La récupération visuelle est rapide, en quelques jours. La précision de la correction de la forte myopie est en général excellente. Le résultat est stable. La réversibilité des implants phakes est un grand avantage. Ces implants phakes préservent en outre l'accommodation, ce qui n'est pas le cas lors de l'ablation du cristallin.

Plusieurs types d'implants peuvent être utilisés pour l'opération de la myopie forte. Chaque implant a ses avantages et ses inconvénients :
 

Un implant est un implant phake si le cristallin est laissé en place :


Un implant est un implant phake si le cristallin est laissé en place lors de la chirurgie. Il peut être situé soit en avant de l'iris (implant de chambre antérieure) soit en arrière de l'iris (implant de chambre postérieure).

Ces implants sont très efficaces mais ils doivent être posés avec discernement en tenant compte de façon étroite de leurs contre-indications. Les implants de chambre antérieure exposent au risque de déperdition des cellules endothéliales de la face interne de la cornée avec le temps et nécessitent alors le retrait des implants. Ils imposent donc une surveillance prolongée de ces cellules. Les implants de chambre postérieure, placés en arrière de l’iris, en avant du du cristallin, peuvent entraîner une cataracte avec les années. Il ofaut alors ré-intervenir, enlever l’implant et remplacer le cristallin par un autre implant .

Implants de chambre antérieure :
• L'implant peut être un
implant de chambre antérieure à support angulaire ses anses reposant dans l'angle entre l'iris ou la cornée (implant Cachet).
• L'implant peut être
clippé à l’iris (implant Artisan ou Artiflex).

Implants de chambre postérieure:
• L'implant est devant le cristallin :
implant précristallinien ICL ou MPL

voir >>>>>>>>>>>>>>>> opération de la myopie forte par implants phakes
 

 

Il s'agit d'une chirurgie du cristallin clair si le cristallin est retiré et l'implant mis à sa place (implant de chambre postérieure)

Il s'agit d'une opération qui s'apparente à l'opération de la cataracte. Elle fait perdre le pouvoir d'accommodation du cristallin donc la possibilité de lire sans lunettes si toute la myopie est corrigée. Elle est donc particulièrement indiquée au-delà de 45 ans, à l'âge de la presbytie. Elle présente en outre un risque de décollement de la rétine, accru si le vitré n'est pas encore décollé, donc est plus indiquée une fois que ce vitré est décollé, ce qui arrive trégulièrement avec le temps chez le fort myope.

voir >>>>>>>>>>>>>>>> chirurgie du cristallin clair
 

Docteur-Marc-Timsit