Mon incroyable témoignage

Quelle solution apporter dans les cas difficiles ? En cas de cornée fine, très fine ou irrégulière ? En cas de forte myopie ? Laser, implants ? Reprise de kératotomie radiaire.

Mon incroyable témoignage

UNREAD_POSTpar fc » 18 Nov 2006

J’ai tapé ce témoignage au fur et à la mesure, pour garder intact les émotions que j’ai ressenties à chaque étape de mon opération. Mais, en angoissé éternel que je suis, n’ai pas voulu le poster trop tôt par superstition…Je me lance maintenant.

Le cycle des 4 ans : lunettes, lentilles, lunettes et…

Je suis myope depuis toujours ou plutôt myope (OG -3.75 OD -12.5), astigmate (-2.5OD OG aussi un peu) , anisométrope (9 dioptries d’écart), amblyope (4/10e à droite). J’ai porté des lunettes jusqu’à l’âge de 13 ans (je me souviens, j’étais en classe de 5e).
1990 : À 13 ans, j’essaye mes premières lentilles que je supporte très bien. Cela change ma vie, donne une plus grande acuité visuelle à mon œil droit. Je ne pensais pas qu’il voyait si mal, j’avais à cette époque environ -2OG et -5OD, donc je pensais qu’il avait -5. Malheureusement, et c’est une grosse erreur je ne respecte pas les règles d’hygiènes des lentilles, je les porte 3 ans sans les changer, et environ 12h par jour.
1994 : A 17 ans, je retourne voir mon ophtalmo qui m’engueule au passage et me prescrit une autre paire. Malheureusement, mon œil gauche ne supporte plus les lentilles. Pour continuer à faire travailler l’œil droit, je porte une lentille a droite et par-dessus une paire de lunette avec un verre neutre de sorte à ce que tout soit corrigé. Mais j’ai alors les inconvénients des lentilles et des lunettes : je laisse tomber les lentilles et reste totalement en lunette. En même temps je change d’ophtalmo qui semble dépassé par les événements...Je repasse difficilement en lunettes : j’ai quand même 10/10e en binoculaire mais moins de 1/10e à droite, il est sous corrigé en lunette à cause de l’anisométropie. A l’œil droit le verre épais, c’est vilain. Mes parents me payent une paire de lunettes à verres amincis ; cela leur coûte cher. Je les aime, ils ont toujours voulu le mieux pour moi, comme tous parents pour leurs enfants. Quand on a connu les lentilles c’est dur de repasser en lunettes, mais je n’ai pas le choix. Je rêve de me faire opérer. Mon ophtalmo est aussi chirurgien, il pratique la PKR et me dit que ça s’arrête à -8 mais que tous les ans on progresse et que je vais bénéficier des progrès technologiques. J’entends parler d’un nouveau laser : le Lasik. Je laisse ça dans un coin de ma tête.
1998 : À 21 ans, je consulte mon ophtalmo qui me dit que je suis maintenant opérable par le Lasik mais que lui ne pratique pas cette technique. Il me recommande à un de ses confrères qui opère à l’hôpital. Je le consulte ainsi qu’un autre dans un autre hôpital parisien : ils me disent que les chiffres sont bons et que je suis un bon candidat à l’opération, mais que je suis encore très jeune et qu’il faut que j’attende quelques années pour également avoir un plus grand recul de stabilité de ma myopie et que l’opération des fortes myopies n’est pas encore totalement au point. Mon ophtalmo m’avouera plus tard que son confrère chirurgien lui a confié qu’ il n’a pas voulu m’opérer parce que mes parents étaient contre.
Je consulte une autre ophtalmo spécialiste en contactologie. Elle me prescrit des collyres pour soigner mes conjonctivites, et je passe aux lentilles jetables, ça va mieux.
Cette année là, je passe également les « 3 jours » pour le service national où je suis réformé a cause de ma forte myopie. Ils me disent que j’ai -15 dioptries. Je leur dis que d’habitude j’ai plutôt -12. Ils me répondent que c’est vrai, leur machine a tendance à exagérer. En réalité, leur machine est bonne : -12.5 myopies -2.5 d’astigmatisme =-15. Ils ne savaient juste pas interpréter les chiffres ! J’avais de la marge, ils réforment à partir de -8…
2002 : A 25 ans, je retourne voir le même chirurgien de l’hôpital qui me dit que ma vue est maintenant stable, qu’on peut opérer et faire « quelque chose » mais qu’ il restera 2-3 dioptries. Il me dit qu’il peut y avoir moins mais qu’il préfère me dire ça pour ne pas me décevoir. C’est quand même un gros « chouia » 2-3 dioptries, c’est un compromis. Mon ophtalmo me dit que je demande la perfection que je n’aurai pas. Que les gens qu’il opère d’habitude ne sont pas si exigeants que moi, qu’avec ce résidu là pour une myopie de départ aussi importante ils sont très contents.
Il me dit que l’autre solution est de corriger que 8 dioptries de sorte à égaler la myopie aux 2 yeux : - 4 des 2 yeux. Cela changera tout il me dit. Je lui dis que je n’en veux pas car je ne veux plus porter de lunettes. Je veux si, chirurgie il y a, qu’elle vise l’excellence.
Tolérant de nouveaux les lentilles, je préfère attendre espérant en des progrès futurs…
2006 : A 29 ans, je ne supporte plus les lentilles, j ai les mêmes symptômes qu’à 17 ans : j ai la lentille à gauche qui se déplace totalement jusqu’à se retrouver accrochée sous le haut de la paupière.
Mon ophtalmo me consulte en soulevant les paupières à l’aide d une petite tige en plastique et vois de gros follicules : elle et moi tombons d accord pour décider que maintenant serait peut être un bon moment pour l’opération. Elle était une farouche opposante au laser pourtant : quelques années plus tôt elle me disait qu’elle avaient vu des cornées opérées au PKR qui avaient donné de très mauvais résultats, des horreurs. Mais, son avis a évolué me dit elle, avec le femtoseconde, les résultats sont vraiment bons, les cornées belles.
Depuis, il n’y pas un jour qui passe sans que je pense à l’opération.
J’ai peur, mais j’en ai tellement envie. Et maintenant, mon envie est devenue plus grande que ma peur. Je vais sauter le pas.

Le forum et Internet

Je me renseigne alors en tapant dans yahoo : lasik + paris et tombe par hasard sur le site du Dr Timsit. Je remarque qu’il est très bien fait, pas une faute d’orthographe, qu’ il semble y avoir beaucoup de gens comme « moi » des cas difficiles, et que surtout je suis opérable par la nouvelle méthode de lasik femtoseconde avec économie tissulaire.
Les témoignages des opérés m’aident beaucoup, je me reconnais chez certains, je les remercie d’avoir témoigné.
Je teste un peu le Dr en lui envoyant quelques questions : si il faut opérer les 2 yeux en même temps, si le résultat visuel dévie du résultat visé au bout de 6 mois… A chaque fois il répond précis : il faut que je le consulte je prends RV.
Entre temps, je lis tous les messages du forum même ceux qui ne me concernent pas (presbytie, cataracte, hypermétropie, glaucome…). Se faire une idée d’un chirurgien c’est aussi voir comment il répond aux questions des autres, et comment il réagit en cas de problème.

La prise de décision

J’arrive au cabinet du Dr. La salle d’attente est très belle, une grande pièce spacieuse avec balcons qui donnent sur les quartiers calmes et chics du 8e arrondissement, juste derrière les Champs Elysées. Quelques notes de piano dans la pièce d’à coté ou d’en-dessous adoucissent l’atmosphère. Le Dr Timsit arrive.
Quand je l’ai vu pour la première fois, je me suis dit « soit c’est un baratineur soit c’est un passionné».
Il me demande qui m’envoie. Je lui réponds « Personne, j’ai vu votre site Internet »…
Il a un coté HiTech avec son ordinateur et son écran plat. Il tape tout ce que je dis, pas de fiche ni de bloc, tout est saisi dans son pc. Il est fort en marketing avec ses slides en PowerPoint…
Tout est clair et concis, un travail de professionnel. Il met en confiance.
Je lui dis que j ai une grosse myopie de l‘ordre de -12, il m’examine alors les yeux et me fait lui-même à la clinique une topographie Orbscan de ma cornée. Vous allez me dire ça fait partie de son boulot de m’accompagner, mais ça met en confiance qu’il se déplace et fasse lui-même les tests. Il n’a pas d’assistant. Nous discutons, je lui dis ce que je fais dans la vie, que l’opération représente beaucoup pour moi. Ma cornée étant épaisse il me dit que je suis opérable.
Je repars de la visite très satisfait bien que les tarifs soient élevés, je décide quand même de prendre un autre avis, pour valider cet avis que je suis bien opérable totalement avec de bons résultats.
Et là surprise, le 2e chirurgien que je consulte me dit qu’on ne pourra pas tout enlever, que la cornée est plate, que c’est dangereux pour la qualité de vision si on enlève au-delà de -10 dioptries, que mon œil n’a jamais bien vu, que ça ne sera pas gênant s’il est sous-corrigé. Cà m’aidera pour plus tard au moment de la presbytie. Je lui dis que j ai vu le Dr Timsit, qui m’a dit qu’on pouvait tout enlever ; il me dit que non, que les lasers ont fait des progrès mais qu’il faut aussi prendre en compte la forme de l’œil, que celui-ci est amblyope, il est faible, que c’est comme un téléviseur qui n’a pas le décodeur, on ne pourra pas faire mieux.
Je n insiste pas, cela ne sert a rien. Le chirurgien me dit qu’ il disait ça pour mon bien, pour me dire la vérité et ne pas me décevoir mais il m’a fait mal. Je ressors extrêmement déçu et dérouté, peut être que lui a raison et que Timsit bluffe…
Je me précipite sur mon ordinateur en rentrant et poste ce message sur le forum du Dr Timsit :

sous-correction-volontaire-forte-myopie-t1172.html

Sa réponse m’encourage vraiment.
Parallèlement je poste un message à un autre spécialiste (merci Internet) lui expliquant mon dilemme : il me propose une 3e méthode un implant phaque torique qui effacerait mes questions. Il me déroute un peu plus…

Je décide alors une chose : je prends un dernier avis chez un grand spécialiste et s’il me dit la même chose que Timsit, je saute le pas.

Rv pris chez le 3e, qui me dit qu’en théorie la meilleure solution est de mettre un implant et de corriger l’astigmatisme par lasik, mais qu’on peut faire un femtoseconde car je possède 2 avantages : une cornée épaisse et une pupille qui n’est pas large. Il me dit Ok pour une femtoseconde.
Je lui dis alors la vérité, que ma décision est prise de me faire opérer mais que j’hésite entre lui et Timsit. Et là, grande classe, il ne me force pas la main et me dit simplement : « quand c’est comme ça il faut choisir le chirurgien avec qui vous vous sentez le plus en confiance »
Je le remercie, et je ressors soulagé, je vais choisir Timsit parce que c est lui en qui j’ai le plus confiance, il est plus cher mais tant pis : il s’agit de la prunelle de mes yeux.
Je prends mon téléphone, je fixe une date d opération et une 2e date pour les tests approfondis. L’opération est prévue 2 semaines après.

« Il ne peut pas faire semblant »

Je retourne voir le Dr Timsit pour l’examen approfondi sous collyres qui dure 1 heure. Cela a été un moment de vérité. Il commence par mettre des gouttes et prendre des mesures et, en attendant que mes pupilles se dilatent, sans que je lui en parle, il revient sur les messages que j ai postés. Il ne comprend pas pourquoi on me dit que je ne suis pas opérable avec les dernières techniques sans à aucun moment critiquer ses confrères. Il me dit « Lui » que je suis opérable totalement par Lasik femtoseconde, il me dit que mon œil droit est amblyope, que sa vision est limitée, qu’ il n a pas la quantité de vision alors pourquoi parler de qualité, que la presbytie c’est à 45 ans, qu’on PEUT le faire alors pourquoi ne pas le faire, qu’un implant c’est plus lourd, c’est plus risqué, que ma cornée n’est pas plate mais normale en me montrant les chiffres qui sortent de la machine, bref qui il ne comprend pas ces raisonnements. Je le sens un peu irrité. Je me sens en harmonie avec tout ce qu’il dit et tout ce qu’il veut pour moi. Il me dit ça avec une telle force, une telle conviction… comme s’il s agissait de ses propres yeux. Il ne peut pas faire semblant. Je réalise alors que j’ai fait le bon choix. Je ne sais quel sera le résultat de l’opération mais je sais qu’il va faire le maximum pour mes yeux et ce qu’il y a de mieux. J’ai ma « paix de l’esprit ».

« L’opération » et le Jour d’après

Je lis tous les messages sur le forum et tombe sur une vidéo de l’opération qui m’a beaucoup rassuré. Çà fait un peu peur la 1ere fois mais en la visionnant 3-4 fois ça va mieux : je suis prêt, je sais ce qu’il m’attend.

Le jour de l’opération, je décide de conduire pour aller à la clinique. C’est formellement déconseillé mais je me sens bien et avais décidé de tout assumer. J’y pense depuis si longtemps, il y a un sentiment de gravité. C’est un tournant dans ma vie. Il faudra écouter ce que me dit le Docteur, rester calme et concentré. J’arrive à la clinique accompagné de ma mère. Nous sommes les premiers, il n’y a personne sauf la dame à l’accueil. Enfin c’est ce que je pensais avant de me rendre aux toilettes, j’aperçois dans la pièce d’à côté une personne en train de préparer méticuleusement son matériel, répéter inlassablement les même gestes, vêtu « tout de bleu », son visage est masqué. Je devine que c’est le Docteur Timsit mais je ne vais pas le saluer parce que je ne suis pas sûr que ça soit lui et aussi parce qu’il a l’air très concentré…alors qu’il reste concentré…moi, je vais aux toilettes ! En revenant, ma mère me dit qu’elle a vu le Docteur (il s’agissait donc bien de lui qui a entendu le bruit et est sorti). Que se sont-ils dit ? Je ne sais pas mais le devine. Ce qu’une mère dit au chirurgien qui est sur le point d’opérer son fils. L’opération est comme les autres témoignages le disent : indolore si ce n’est la pose de l’anneau de succion (pas de douleur mais une grosse pression exercée sur l’oeil.

Je me souviendrai toute ma vie le lendemain de l’opération. Quand je me suis levé vers 7h du matin, qu’il faisait nuit, quelques voitures roulaient dehors. Tel Frankenstein j’enlève mes coques en arrachant délicatement les sparadraps qui les maintiennent et je m’aperçois que je vois très bien. Je ressens alors une immense joie.
En visite post opératoire j’ai presque 12/10e et 6/10e, pas de sécheresse, un léger grain de sable à gauche, de très légers halos la nuit, les yeux encore rouge. Toute la myopie, l’astigmatisme, l’anisométropie ont été enlevés aux 2 yeux, l’amblyopie s'est améliorée et je vois mieux qu’en lentilles. La chirurgie, quand tout marche bien, c’est quand même magique !


Bilan

Cela reste l’un des plus beau jours de ma vie et aussi une formidable expérience de la vie. J’ai tout connu à travers cette expérience : la peur, le doute, l’angoisse, la déception, l’espoir, le dilemme, la joie, l’impression de renaître…
C’est un peu comme si un objectif de ma vie, « mieux voir » s’était réalisé.
Je voulais dire au Docteur Timsit que je l’aimais ; que ma vie est plus belle depuis que je me suis fait opérer, qu’à travers lui, moi, si méfiant des chirurgiens auparavant me suis mis à croire en la noblesse des sentiments de cette profession.
Je ressens toujours de la tristesse quand je lis les messages d opérés pour qui cela ne s’est pas bien passé. Je voudrais avoir une pensée pour eux. En particulier, pour cet homme qui s’est fait opérer il y a 8 ans d’une myopie forte et qui a maintenant une ectasie. Moi aussi j'ai failli me faire opérer il y a 8 ans d une myopie forte par lasik traditionnel. J’étais jeune (21 ans) et j’ai pu attendre les progrès des lasers.
Enfin, aux jeunes filles et garçons qui liront mon témoignage, qui ne supportent plus les lentilles, qui ne voient pas bien en lunettes, qui ne se sentent pas bien dans leur peau, qui rentrent chez eux le soir et se précipitent pour retirer leurs lentilles, je voulais leur dire qu’ il faut être patient, car les choses changeront. Et puis les lasers font de tels progrès, il n’y pas de limite au progrès.

Mes yeux ont beaucoup coulé ces derniers temps. A cause des collyres et des larmes artificielles que je mets. Et aussi des larmes de bonheur.

Voilà, c’était mon témoignage. Un témoignage, c’est toujours le récit d’une histoire. L’histoire de mon opération, c’est le début de ma nouvelle vie.

Fc
fc
 
Messages: 36
Enregistré le: 10 Aoû 2006

UNREAD_POSTpar Dr Marc Timsit » 19 Nov 2006

Dr Marc Timsit a écrit:Je suis très touché par votre témoignage et vous en remercie.
Dr Marc Timsit
Chirurgie oculaire
 
Messages: 8768
Enregistré le: 31 Mar 2005

ca y est je me suis fait opérer

UNREAD_POSTpar severine » 23 Déc 2006

ton message m'a beaucoup touché, moi aussi je me suis faite opérer, et c'est vrai ca change la vie, je n'oublierai jamais ce jour ni le chirurgien qui m'a opérer, tout c'est super bien passé, j'ai 10/10 aux 2 yeux et avant j'avais -2.75 aux deux, j'avais aussi des lentilles que je supportais de moins en moins bien surtout quand il faisait tres chaud, je me disais qu'un jour allait arriver que je ne pourrais plus porter de lentilles c'est pour cela que j'ai prise ma décision et aprés tout a été tres vite, j'ai eu la chance de tomber sur un super chirurgien qui a répondu a toute mes questions et a fait les test nécéssaire pour l'opération et la semaine d'apres je me faisait opérer l'oeil droit et un mois apres l'oeil gauche et voila maintenant ca y est je l'ai fait et je suis super contente. bon courage a tous
severine
 

UNREAD_POSTpar laurence1 » 09 Jan 2007

merci pour cette belle histoire,emouvante.
ceux qui sont deja opérés y trouveront un écho a leur propre histoire, les hesitants y trouveront le "coup de pouce "pour la décision

Pour ma part, je me suis fait opérer(lasik) il y a un an a Marseille, je suis ravie ( forte myope depuis l age de 7 ans, j en ai 50),et ma fille s est fait operer il y a deux mois, ravie aussi.(je vous passe les details :+))

merci a ces medecins qui nous mettent en confiance,merci a la technologie, et "pas merci" à la Sécu qui persiste a ne rien rembourser...les economies sur les lunettes et lentilles futures ne sont pas prises en compte
laurence1
 

Une nouvelle page de mon témoignage

UNREAD_POSTpar fc » 02 Oct 2007

Presque qu' 1 an après

C'est avec un grand plaisir que je suis retourné voir le Docteur Timsit presqu'un an aprés.

Cette fois-ci, je suis beaucoup moins stressé que les autres fois, je sens que tout va bien.
Les résultats le confirment, j'ai 0 de myopie et d'astigmatisme aux 2 yeux , 13/10e à gauche, 6-7/10e à droite, une très bonne qualité de vision quels que soient les conditions d'éclairage.

Je remercie encore du fond du coeur le Docteur Timsit.
C'est une personne pour qui j'ai beaucoup d'admiration et d'estime, un véritable passionné de la chirurgie des yeux. Si tous les chirugiens étaient comme lui, il y aurait moins d'opérés malheureux.

La consultation se déroulant bien moi, j'en profite - par curiosité - pour lui demander de façon anodine :
"Docteur, vous êtes à un âge où la presbytie doit commencer à se faire sentir, vous pourriez vous faire opérer ?"
Il me répond :
"Je suis un cas compliqué car je suis astigmate aussi et il me faudrait plusieurs opérations pour tout enlever. Mais, oui je le ferai. A condition que je trouve le chirurgien qui me laisse tout faire... tout programmer ! "
On sourit tous les deux, et on dit ensemble "Pas facile...!"

C'était une question anodine, comme je lui en ai posées pas mal, mais dont la réponse confirme ce que je savais déjà : c'est un chirurgien qui ne délègue rien. Ce qu'il applique à ses patients, il se l'appliquerait - se l'appliquera - à lui-même.

Décidément, ce médecin n'aura pas fini de m'épater...

Très bonne continuation à tous,

Fc
fc
 
Messages: 36
Enregistré le: 10 Aoû 2006

UNREAD_POSTpar chris » 05 Oct 2007

pourrais tu nous en dire plus sur les changements dans ta vie de tous les jours ; pas de crainte par rapport aux capots cornéens .
te pose tu des questions sur le devenir à long terme ?
merci pour ton témoignage surtout apres 1 an
merci à toi
chris
 
Messages: 11
Enregistré le: 02 Oct 2007

UNREAD_POSTpar fc » 06 Oct 2007

Des choses assez banales : cela a changé ma vie dans le sens où je me sens plus libre, n'ayant plus la contrainte des lentilles et lunettes, ce qui est très appréciable l'été pendant les vacances à la mer, les longues soirées que j'étais parfois obligé d'écourter auparavant ne me posent plus de problêmes etc...

Je me sens mieux dans ma peau, ai une meilleure vision, surtout que ma vue n'était pas corrigeable en lunette et que je ne supportais plus les lentilles.
Une grande envie d'entreprendre aussi dans ma vie professionnelle et ma vie privée : d'autres choses restent à conquérir...

Ce sont toutes les choses qui sont dites en préliminaire sur le site
http://www.ophtalmologie.fr/operation-myopie-2.html

Pour le capot cornéen, aucun soucis, ça reste solide dans ce que j'ai rencontré.

Pour le long terme, oui ça m'a fait réfléchir. L'oeil gauche a encore pas mal de cornée pour être réopérer un jour et les techniques vont changer aussi d'ici la. Mais en même temps, le résultat de l'opération a été si excellent tout de suite dès le lendemain, si stable tous les jours depuis que tout me porte a coire que je n'aurais pas de problemes pour les 20 années qui viennent... soit jusquà mes 50 ans et l'apparition de la presbytie...

Si je reviens sur ce forum, c'est parce que je trouve normal de rendre un peu ce que j'ai tant appris sur ce site et ce forum.

Bonne chance à toi si tu décides de te faire opérer,

Fc
fc
 
Messages: 36
Enregistré le: 10 Aoû 2006

UNREAD_POSTpar chris » 06 Oct 2007

merci à toi pour ce vécu si positif...c'est pas à toi que je l'apprend mais la lecture des nombreux temoignages sur divers forums sont parfois si négatifs .....donc encore merci pour les diverses étapes de ton expérience..continue a donner de tes nouvelles ...

longue vie et vue ........... amitiés sincères.................
chris
 
Messages: 11
Enregistré le: 02 Oct 2007

UNREAD_POSTpar fc » 06 Oct 2007

Merci à toi Chris.
fc
 
Messages: 36
Enregistré le: 10 Aoû 2006

UNREAD_POSTpar laurent » 10 Oct 2007

tu peux plus dévelloper sur ta phrase " Pour le capot cornéen, aucun soucis, ça reste solide dans ce que j'ai rencontré. "
merci d'avance
laurent
 
Messages: 39
Enregistré le: 10 Oct 2007

UNREAD_POSTpar fc » 11 Oct 2007

Eh bien, dans toutes activités que j'ai faites je n'ai pas ressenti de différence avec avant l'opération
fc
 
Messages: 36
Enregistré le: 10 Aoû 2006

UNREAD_POSTpar fc » 02 Nov 2007

Ah oui encore une chose...
Aux futurs opérés,
Lorsque vous vous serez fait opéré et que vous serez en train de patienter dans la salle d'attente avec vos grosses lunettes noires sur le nez attendant que le chirugien vous appelle pour examiner vos yeux et voir si tout va bien.
Si vous êtes venu accompagné d'un parent, votre mère, votre père ou votre conjoint, au moment où le chirugien vous appelle, s'il n'y pense pas , demandez à ce que la famille vienne avec vous. Cela ne changera rien au résultat. Mais cela permettra de les rassurer, de partager un bonheur intense en famille et cela restera un formidable souvenir.
Merci aussi pour ça Docteur.
Fc
fc
 
Messages: 36
Enregistré le: 10 Aoû 2006


ACCUEIL FORUM OPÉRATION MYOPIE Cas difficiles : Chirurgie Myopie Forte - Cornée Fine

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités