Témoignage opération de myopie avec presbytie

Que faire après 40 ans, quand la presbytie est proche ou déjà installée, pour éviter de porter des lunettes pour la lecture quand on veut corriger la myopie ?

Témoignage opération de myopie avec presbytie

UNREAD_POSTpar Vincent QBD » 18 Fév 2008

Opération de la myopie , avec une sous-correction (« monovision »)
à 40 ans
Cela fait plus d’un an que je me suis fait opérer de la myopie et je pense qu’il est temps de témoigner avec le recul nécessaire afin d’apporter ma contribution a ce forum qui m’a tant apporté.

1-Ma myopie avant l’opération
Actuellement, j’ai 40 ans .Je suis myope depuis l’âge de 13 ans et ma myopie avant l’opération était la suivante d’après l’ordonnance de mes dernières lunettes (juin 06) :
OD : -5,25 D (+astigmatisme : -0.75 D à 160)
OG : -6.5 D (+astigmatisme : -0.5 D à 170).
Vision corrigée avec lunettes : 10/10 pour chacun des 2 yeux et 12/10 en vision binoculaire
Je suis donc à la frontière entre une myopie moyenne et faible (en vision lointaine sans lunettes, en dixièmes, je devais sans doute être à 1/20), avec un très faible astigmatisme.
Je précise par ailleurs que j’ai essayé de porter des lentilles il y a une quinzaine d’années, mais que je sentais un certain inconfort. J’y ai vite renoncé et pour la pratique de mes sports préfères (plongée, natation, vélo), j’avais fait faire des lunettes de sport et un masque de plongée adaptées a ma vue . Donc ma myopie ne m’a jamais empêché de vivre normalement et de faire du sport.

2- Premières recherches (aout 06) : quel type d’opération ?
Ma motivation essentielle était uniquement un souci de confort. J’avais décidé de bien me renseigner sur les techniques disponibles, bien que n’y connaissant rien au départ dans ce domaine.
J’ai donc exploré les différents sites et forums sur Internet, en tapant d’abord « opération de myopie »dans les moteurs de recherche sur Internet. Afin d’avoir un panorama plus large, je suis même allé voir sur les sites de langue anglaise, pour voir l’état de l’art aux Etats-Unis notamment.
Par ailleurs, j’avais décidé de prendre le nec plus ultra en termes de technologie disponible : après avoir surfé sur Internet il s’avérait que le « tout laser » (découpe de la cornée par laser fentoseconde+ traitement par laser excimer) s’imposait a priori dans mon cas (avec mon degré de myopie, en supposant que l’épaisseur de ma cornée était dans la moyenne, ce qui allait être le cas : mon épaisseur de la cornée avant opération était de 600 microns environ)
Néanmoins pour ce traitement, les 3 variantes suivantes étaient possibles à l’époque (en Sept 07) :
1. Le Zyoptix personnalisé guidé par l'aberrométrie ou photo ablation sur mesure
2. Le Zyoptix personnalisé asphérique est guidé par la mesure de l'asphéricité de la cornée
3. Le Zyoptix 'tissue saving' permet une économie tissulaire cornéenne
Par ailleurs, a mon âge ou la presbytie allait apparaitre, je devais également faire le choix ou non d’une légère sous-correction sur un œil (principe de la monovision), afin de retarder l’échéance du port de lunettes pour la vision de près pendant quelques années. Effectivement cela peut paraitre surprenant de se faire opérer de la myopie et de décider de laisser volontairement une myopie résiduelle sur un œil.
Mais à la lecture des différents témoignages d’opérés, le paramètre le plus important était le choix du chirurgien : en dépit du cout important pour ce type d’opération, les résultats étaient loin d’être garantis. Cet aspect m’a souvent fait réfléchir et a sans doute expliqué pourquoi j’ai hésite aussi longuement et aussi, j’ai donc décidé de consulter plusieurs chirurgiens.

3- Expériences de mes consultations avec les différents chirurgiens (Sept.-Novembre 07).
Ne connaissant personne, mon 1er critère de sélection a priori était que ce chirurgien devait opérer dans une des cliniques disposant du « tout laser » sur Paris.
J’ai du en consulter 5 au total : ils animaient soit un site internet, soit j’avais eu leur nom , via des forums de discussions. (précision : j’habite en Allemagne, ce qui représentait un investissement, sachant que le délai pour obtenir un rendez-vous variait de 1 semaine a 2 mois !)
La 1ere consultation m’a beaucoup déconcerté : le chirurgien m’a examiné et au bout de 15 min, il m’a dit que j’étais opérable sans trop me donner le détail des résultats des examens (par exemple, épaisseur de la cornée avant/après opération ) et que si je le souhaitais, je pouvais même me faire opérer la semaine suivante. Je ne sentais à prêt à me faire opérer sans comprendre au préalable le type d’opération choisie et la justification parmi les différentes options possibles (Zyoptix, monovision)
Cette 1re expérience m’a alors incité à mieux préparer mes consultations suivantes, en posant des questions plus précises, telles que :
-quel est mon degré d’abérometrie
-diamètre de ma pupille et de la zone optique de traitement
- effet secondaires attendus dans mon cas
- épaisseur de la cornée avant/après opération
-complications rencontrées dans des opérations précédentes…
Le résultat de mes consultations est que tous m’on recommandé un traitement différent parmi les choix possibles, que j’ai décrits au para 2.
Qui choisir ? J’étais pour le moins dubitatif et était prêt à renoncer a l’opération
J’ai décide alors de poser des questions complémentaires afin de me faire une idée précise, soit par fax, soit par mail. Certains m’ont répondu, d’autres pas. Par exemple, un des chirurgiens pratiquait systématiquement le Zyoptix personnalisé guidé par l'aberrométrie, quelque soit le patient. J’étais pour le moins surpris, surtout dans mon cas, qui présentait une aberometrie plutôt faible (HoA-RMS de l’ordre de 0.3). Je lui ai posé la question : il ne m’ a jamais répondu précisément. Pourtant, sa documentation faisait état de nombreux titres et publications dans des revues médicales.

4- Choix du docteur Timsit
Finalement je me suis dit que si je devais me faire opérer mon choix se porterait sur le docteur Timsit, car la façon dont il m’avait répondre a mes questions que j’avais soit postées sur son forum, soit envoyées par fax, m’inspirait confiance. Or il est clair qu’il faut avoir confiance dans quelqu’un qui va modifier votre vue de façon irréversible.

Voici quelques exemples de questions que je me suis posés relatives :
- a la monovision : operation-de-myopie-40-ans-et-presbytie-future-vt1047.html
- aux risques de halos lumineux : grand-diametre-pupillaire-vt1475.html
- Au risque d’avoir des aberrations possibles après l’opération : astigmatisme-induit-par-l-operation--vt1499.html.
Le docteur Timsit proposait donc de pratiquer le « tout Laser », avec Le Zyoptix personnalisé asphérique, en laissant une myopie résiduelle a l’OG (œil non directeur).
Je décide donc de le revoir une seconde fois en déc. 06, après une 1ere consultation en sept 06.
Il m’accueille en me traitant, sur le ton de la plaisanterie de « maniaque obsessionnel », en raison de mes questions sur le forum et me dit j’ai trouve mon maitre. En effet, cette consultation a dure plus de 1h : il a refait tous les examens fait lors de la 1ere consultation ainsi que d’autres examens : Obscan, Zywave, , mesure de la pupille en ambiance mesopique et scotopique, coefficient d’ asphericite…
Lors de cette visite, le choix de la sous correction de l’OG est fait, il me propose dans un 1 er temps de laisser 1,25 D, puis devant ma réticence après un essai, me propose finalement -1D , ainsi que de laisser un astigmatisme résiduel de 0.5D (« théorie de la conoïde de STURM », m’affirme t –il : je reconnais que je n’ai pas cherché a comprendre la raison pour laquelle un astigmatisme résiduel est de nature a favoriser la lecture de près !).
Quant a l’OD, il devait être corrige totalement, mais le docteur envisageait une sous correction de 0.25 D, ce qui, selon lui serait bénéfique pour l’équilibre des 2 yeux.

5-Opération : fin janvier 07
Rien de particulier a noter : tout s’est très bien déroulé : entre l’entrée dans la salle d’opération et la fin, moins d’1 heure au total. Le docteur a été très professionnel et rassurant le long de l’intervention : il a décrit tous les gestes opératoires effectués.
Ma seule contribution se limite à rester immobile dans la position demandée et de fixer la lumière rouge pendant le laser. Avant de me laisser repartir, il m’examine mes yeux et effectué une Topographie Obscan de la cornée : il me montre que le traitement est bien centré et que le volet a bien été remis en place.
Je rentre seul par les transports en commun et je fais la sieste pendant 2 heures.
Je suis soulagé de constater, au réveil que je n’ai subi aucune perte de qualité (contraste, résistance a l’éblouissement en particulier) dans ma vue. Le soir, je perçois néanmoins des halos lumineux, mais c’était prévisible.

6-Examens post opératoires (à J+1, J+8 et J+30)
Ces examens ont lieu au cabinet.
Les examens ont montre que ma myopie résiduelle était la suivante :
OD : -0,25 D ; OG : -1.25 D (+astigmatisme : -0.25 D à 0)
J’ai l’impression que l’écart est trop important entre les 2 yeux : je suis un peu gêné en vision de loin. Il me conseille d’attendre au moins 2 mois avant d’envisager une retouche
Par ailleurs, comme j’ai les yeux secs, il me prescrit un traitement à base de gouttes (Hylocomod) pour une durée de 3 mois.
Je l’appelle fin mars, en lui faisant part de mon souhait de faire examiner à nouveau afin qu’il évalue si une retouche pour diminuer la myopie résiduelle est necesaire.

7- Retouche (fin avril 07)
La veille de la retouche, il me reçoit donc. Les résultats des examens sont les suivants :
OD : -0,5 D ; OG : -1.5 D (+astigmatisme : -0.25 D à 0)
Il y donc une légère régression (+0.25 D) pour les 2 yeux par rapport aux mesures de mars 07. Le docteur m’explique que cette régression est liée à la cicatrisation de la cornée et qu’en principe, la régression constatée a du se stabiliser, car déjà 3 mois se sont écoulés depuis l’opération.
Il décide donc de faire une petite retouche de 0.25 D à l’œil droit (j’aurais préfère que l’OD soit corrigé totalement, mais le docteur insiste pour laisser une myopie résiduelle de 0.25 D) et une retouche pour l’OG de 0.75 D,
L’opération de retouche n’a nécessité que moins de 10 min, je suis surpris de la facilité avec laquelle le docteur a pu soulever le volet. Aucunes douleurs postopératoires
L’opération a eu lieu à 8 h: j’ai repris le travail le jour même à 14 h.

Résultats après la retouche lors de la visite de contrôle le lendemain
Les mesures ont donne les résultats suivants :
OD : -0,25 D, ce qui correspond à une vision de loin de 8/10 environ
OG : -0.75 D (+0.25 D)
Je lui demande quelle est l’épaisseur de la cornée avant et après la retouche. Avant retouche : 372 microns. Apres la retouche, épaisseur résiduelle de cornée 340 microns, soit donc une valeur supérieure au critère de 300 microns.

Le docteur me dit donc que les résultats sont conformes à ses attentes.
Ma vision binoculaire correspond donc à celle de mon OD. Je dois encore m’habituer à voir un peu moins bien de loin que par rapport à l’époque ou je portais des lunettes (j’avais alors une vision binoculaire voisine de 12/10), mais je rappelle que le docteur a fait le choix volontaire de laisser 0.25 D sur OD afin de faire « travailler l’ OD » en vision de prés le plus longtemps possible.
En résumé, il s’agit d’un compromis entre la vision de loin et de près, dont sans doute je ne percevrais les bénéfices que dans quelques années, mais si pour l’instant cela me gêne légèrement en vision de loin. Il m a assuré que je ne porterais pas de lunettes pour lire de prés avant une dizaine d’années ( ?) alors qu’en général, la presbytie s’installe vers 42- 45 , d’où un gain de au moins 5 ans ( ?). Néanmoins, j’ai demandé au docteur de me faire une ordonnance pour des lunettes de loin que je porte dans certaines circonstances ou une excellente vision de loin m’est indispensable : conduite de nuit par exemple.

Même si les résultats d’examen n’ont pas montre que je n’avais pas de kératite, j’éprouve néanmoins le besoin de mettre des gouttes pour la sécheresse depuis l’opération.

8- Résultats de ma dernière visite de contrôle (début décembre 07)
OD : -0,25 D, ce qui correspond à 8/10 environ
OG : -1 D
L’OD n’a pas évolué mais l’OG a semble t il évolué légèrement (de -0,75 D à -1 D), mais le docteur m’explique que l’incertitude de mesure de l’appareil peut expliquer le léger écart et qu’il ne faut pas s’inquiéter.
Quant à la sécheresse, elle persiste toujours : le docteur m’explique « qu’elle est due a la à la section des nerfs sensitifs cornéens qui repoussent dans l'immense majorité des cas que cela peut prendre parfois un an, après la retouche. Il faut donc être patient : après avoir essayé Hylocomod, Oxial, Fluidabak, il me prescrit un autre produit pour 3 mois: Refresh

9- Conclusion
Mis à part le problème de sécheresse (en fait, c’est le seul élément physiologique qui me rappelle que je me suis fait opérer) pour lequel je ne désespère pas qu’il soit résolu définitivement à l’avenir, je suis satisfait par l’opération pratiquée par le docteur Timsit, que je considère comme un très grand professionnel et je ne regrette surtout pas de l’avoir choisi parmi ceux que j’ai consultés.
Chaque cas est un cas particulier : les tests avant opération n’ont pas montre que j’avais des yeux particulièrement secs : néanmoins c’et cette gêne que j’éprouve encore près de 10 mois après la retouche opératoire.
Même si ma vision de loin sans lunettes est très légèrement inferieure à celle avec lunettes avant l’opération (mais cela fut un choix volontaire du docteur), mon plus grand bonheur est de constater que je n’ai subi aucune perte de qualité de la vision, ce qui était ma plus grande appréhension.
Quant aux halos lumineux, ils sont quasi inexistants maintenant et ne me gênent pas du tout contrairement à mes craintes initiales.
J’espère que mon témoignage vous incitera à vous poser les bonnes questions à votre chirurgien avant de prendre votre décision : en effet, on l’oublie souvent, mais l’opération de la myopie n’est qu’une opération de confort, en ce sens ou rien ne vous oblige à le faire, contrairement à d’autres opérations chirurgicales pour lesquelles ce choix n’existe pas. Indépendamment des techniques opératoires, le 1er facteur de réussite réside dans le choix du chirurgien : n’hésiter pas à en consulter plusieurs et assurez vous de sa disponibilité après l’opération, pour assurer votre suivi. Dans mon cas, le docteur Timsit a toujours été disponible : je repasse d’ailleurs le voir la semaine prochaine pour ma sécheresse.

PS : pour le docteur Timsit : n’hésiter pas à me corriger si mon témoignage comporte quelques inexactitudes relatives sur mon dossier médical par exemple.
Vincent QBD
 
Messages: 1
Enregistré le: 18 Fév 2008

UNREAD_POSTpar Dr Marc Timsit » 27 Fév 2008

Dr Marc Timsit a écrit:Merci pour votre observation détaillée et exacte qui illustre bien le soin que l'on doit apporter lorsqu'on veut gérer en même temps la myopie et la presbytie et la précision que cela requiert. Voir aussi http://www.ophtalmologie.fr/corriger-presbytie-myopie.html
Dr Marc Timsit
Chirurgie oculaire
 
Messages: 8573
Enregistré le: 31 Mar 2005

netteté non acquise après opération myopie après 40 ans

UNREAD_POSTpar elisa94 » 03 Nov 2009

Il y a 6 mois, je me suis fait opérer de la myopie/astigmatie et après avoir eu un traitement à base de fucitalmic pour irritation des cornée (j'hydrate tjrs avec de l'Hylovis car mes cornées ont tendance à être sèches), j'ai toujours besoin de lunettes car ma vue n'est pas nette. Le médecin m'a laissé comme convenu un peu de myopie mais je ne vois tjrs pas net ce qui est très inconfortable. Mon médecin me dit que je devrais être contente (j'avais une forte myopie -7.5) car j'ai d'après lui une bonne autonomie de vision (ROD 8,54/8,48 - ROG 8,66/8,38) et pourtant ce n'est pas le cas. Par contre, certains jours (je les compte sur les doigt de la main) ma vision est quasi parfaite. Je porte donc des lunettes pour vision de loin car sans je ne peux quasiment jamais lire les panneaux de rue par ex.
Quel est donc votre avis la-dessus ?
elisa94
 
Messages: 1
Enregistré le: 03 Nov 2009

Re: Témoignage myopie presbytie

UNREAD_POSTpar Dr Marc Timsit » 05 Nov 2009

Dr Marc Timsit
Chirurgie oculaire
 
Messages: 8573
Enregistré le: 31 Mar 2005

Re: Témoignage opération myopie et presbytie

UNREAD_POSTpar Stéphane » 02 Avr 2012

Vincent,
Merci pour votre témoignage très utile, parce que très détaillé. Où en êtes-vous avec votre vision 4 ans après l'opération?
Stéphane
 
Messages: 10
Enregistré le: 12 Nov 2011

Opération myopie. Evolution du résultat

UNREAD_POSTpar Stéphane » 14 Avr 2012

Est-ce qu'il y a toujours une régression de l'acuité visuelle (1/4 de D dans le cas de ce patient liée à la cicatrisation ?
Stéphane
 
Messages: 10
Enregistré le: 12 Nov 2011

Re: Opération myopie. Evolution du résultat

UNREAD_POSTpar Dr Marc Timsit » 15 Avr 2012

Cela est variable. L'appréciation de la vision définitive ne peut se faire qu'au bout de 1 à 3 mois selon la technique. Il s'agissait dans ce cas d'une demande de correction hyper-précise chez une personne intelligente, motivée, très informée et très exigeante. C'est une démarche que j'apprécie chez tout sujet voulant se faire opérer.
C'est capital quand on veut gérer la presbytie en même temps que la myopie.
Dr Marc Timsit
Chirurgie oculaire
 
Messages: 8573
Enregistré le: 31 Mar 2005


ACCUEIL FORUM OPÉRATION MYOPIE Opération du Myope après 40 ans - Presbytie

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités