index

A

B

C

D

E

F

G

H

I

K

L

M

N

O

P

R

S

T

U

V

Z

 

DICTIONNAIRE DE L'OPHTALMOLOGIE

 

NERF OPTIQUE
Il conduit les stimuli nerveux, formés par la rétine, vers le cerveau où l’image est interprétée. A l’intérieur du nerf optique se trouvent des fibres nerveuses. Chaque fibre nerveuse est capable de transmettre simultanément différents signaux vers le cerveau. L’endroit ou le nerf optique est relié au globe oculaire est la tête du nerf optique ou papille.
anatomie de l'oeil

NYSTAGMUS
Mouvements saccadés des yeux , le plus souvent horizontaux, parfois verticaux ou rotatoires. Les yeux bougent lentement dans un sens, à l'horizontale, puis rapidement dans le sens contraire. Le nystagmus peut être congénital ou acquis.
Le nystagmus congénital se manifeste dès la naissance ou lors de l'enfance. Il s'accompagne d'une baisse d'acuité visuelle. Il s'intensifie avec la fatigue, les émotions, les efforts d'attention (lecture). L'enfant peut ''bloquer'' volontairement ce nystagmus : il tourne alors la tête, toujours du même côté ce qui entraîne souvent un torticolis. Il existe souvent d'autres maladies oculaires congénitales (strabisme, cataracte, albinisme, lésions de la rétine). Il peut aussi s'observer au cours de certaines affections neurologiques (hydrocéphalie, toxoplasmose cérébrale) ou apparaître de façon isolée, avec ou sans notion d'hérédité.
Le nystagmus congénital peut être traité par une opération qui à pour but de tenter de stabiliser le plus possible les yeux, de redresser la tête s'il y a lieu, de réduire ou faire disparaître une déviation des yeux, parfois d'essayer d'améliorer la vision.
Le nystagmus acquis peut apparaître à l'adolescence ou à l'âge adulte. Il traduit alors une affection neurologique (sclérose en plaques, tumeur cérébrale, vestibulaire ou du cervelet).
 

Opération myopie