tension oculaire pression oculaire tache aveugle topographie cornéenne toxine botulique trabéculectomie trabéculorétraction trabéculum

ophtalmologie S-T-U

index

A

B

C

D

E

F

G

H

I

K

L

M

N

O

P

R

S

T

U

V

Z

 

DICTIONNAIRE DE L'OPHTALMOLOGIE



S
CLÈRE OU SCLEROTIQUE
Coque blanche de l'oeil entourant la plus grande partie du globe et se transforme à l’avant pour devenir la cornée transparente. Couche extérieure de l'oeil à laquelle les muscles oculaires sont attachés. Elle donne la solidité au globe oculaire et protège les parties internes de l'oeil
anatomie de l'oeil

SCLÉRITE ou ÉPISCLÉRITE
Inflammation de la sclère souvent d'origine allergique ou immunologique.

SCOTOME
Zone non vue du champ visuel.

SÉCHERESSE LACRYMALE
Déficit en larmes entraînant des picotements, sensations de brûlure, d'yeux secs parfois une kératite avec flou visuel.


SENSIBILITÉ AUX CONTRASTES
Capacité de l'œil à distinguer un objet de son arrière-plan.

SPHÈRE
Verre permettant de corriger la myopie, l'astigmatisme, l’hypermétropie, et la presbytie. Ils sont concaves pour la myopie, convexes pour l’hypermétropie et la presbytie.
prescription de lunettes

STRABISME
Anomalie de la vision binoculaire caractérisée par la déviation des axes visuels.

En convergence : strabismme convergent ou en divergence : strabisme divergent
strabisme

STROMA CORNEEN
Couche moyenne, la plus épaisse, de la cornée. C'est elle qui est sculptée dans les interventions de chirurgie réfractive.

TÂCHE AVEUGLE
Zone de la partie postérieure de l'œil correspondant à la papille, à l’endroit où le nerf optique est relié à l'oeil. A cet endroit il n' y a pas de rétine, donc ni bâtonnets ni cônes, ce qui explique pourquoi la lumière qui atteint la tâche aveugle n’est pas transformée en impulsions nerveuses et n’est donc pas perçue, d'où son nom de ‘tâche aveugle’.
anatomie de l'oeil

TENSION OCULAIRE
La prise de la tension oculaireest un examen qui permet de mesurer la tension de l'humeur aqueuse. Une tension oculaire supérieure à 20 mm de mercure peut être le signe d'un glaucome. Ce chiffre de tension oculaire n'a rien à voir avec le chiffre de tension artérielle. A partir de 35 ans, il est recommandé de subir la prise de la tension oculaire régulièrement.
glaucome
 

THERMOKERATOPLASTIE CONDUCTIVE
keratoplastieconductive
opération qui n'est plus utilisée. Elle consistait à appliquer des impacts circulaires pour brûler la cornée et entraîner par réaction cicatricielle un bombement susceptible de corriger l'hypermétropie.

TOPOGRAPHIE CORNÉENNE
Examen par un ordinateur analysant la morphologie de la cornée.
topographie cornéenne

TOXINE BOTULIQUE
La toxine botulique (Botox®, Dysport®, Vistabel®) est utilisée depuis 1980 pour le traitement du strabisme et des spasmes des paupières et de la face et depuis 1992 pour le traitement des rides.
Botox

TRABECULECTOMIE
Intervention de glaucome consistant en une dérivation qui facilite le drainage de l'humeur aqueuse. La normalisation de la pression oculaire par cette intervention constitue un moyen efficace de ralentir la dégradation du nerf optique.
glaucome

TRABÉCULORÉTRACTION
Intervention de glaucome consistant en un traitement au laser du trabéculum pour améliorer le passage de l'humeur aqueuse
glaucome

TRABÉCULUM
Tissu situé dans l’angle irido-cornéen, assurant la filtration de l’humeur aqueuse. Le mauvais fonctionnement du trabéculum entraîne une augmentation de la pression oculaire et le glaucome.
glaucome

UVEITE
Inflammation de l'uvée c'est-à-dire de l'iris ou de la choroide.

UVEE
voir anatomie de l'oeil