CHIRURGIE REFRACTIVE : COMMENT OBTENIR LA MEILLEURE VISION

CHIRURGIE REFRACTIVE LA MEILLEURE VISION
operation-myopie-forum


CHIRURGIE RéFRACTIVE de la myopie. Comment obtenir la meilleure vision

Le but d'une chirurgie réfractive de la myopie est la satisfaction du patient. Pour cela une opération de myopie moderne doit donc répondre à deux objectifs :
- Le souci de la sécurité est le premier impératif. Cela signifie la recherche de l'absence de complication et d'effets secondaires.
- la recherche de la meilleure vision possible non seulement en acuité visuelle (les dixièmes) mais aussi en qualité de vision est le deuxième objectif d'une opération de chirurgie refractive au laser

chirurgie-refractive-visionchirurgie-refractive-myopie

- Le choix d'un chirurgien ophtalmologiste exercé spécialisé dans les différentes techniques de chirurgie des yeux à visée réfractive par laser (Lasik, PKR, Smile...) d'abord.
Il doit être ensuite familiarisé avec la chirurgie oculaire (pose d'implants intraoculaires, chirurgie de la cataracte, chirurgie de la cornée)
Il doit connaître les avantages et inconvénients de chaque technique chirurgicale réfractive.
Cela est capital pour obtenir le meilleur résultat d'une opération des yeux à visée réfractive et pour minimiser les risques.
Simplicité de l’opération ambulatoire pour le patient et rapidité de la récupération visuelle ne signifient pas, en effet, simplicité chirurgicale.
La maîtrise technique du chirurgien et son expérience en chirurgie laser des yeux sont essentielles pour la qualité du résultat. Il y a un incontestable apprentissage chirurgical qui permet d'obtenir de meilleurs résultats au fur et à mesure qu’il est plus expérimenté. Son protocole opératoire de remodelage cornéen est déterminé par un programme qui lui est strictement personnel car établi en fonction de ses résultats antérieurs. Le chirurgien doit être apte à pratiquer toutes les opérations de myopie existantes. Un chirurgien ne pratiquant qu'une seule technique de chirurgie réfractive de la myopie aura tendance à ne proposer que celle-là. Alors qu'un chirurgien spécialisé en chirurgie réfractive choisira l'opération qui est la plus sûre, qui conviendra le mieux à chaque cas, et traiter les incidents et complications pouvant survenir.
Voir : >>>Conditions de la réussite d'une opération de myopie au laser
>>>Futur opéré par lasik personnalisé et optimisé

-Le choix d'un centre laser moderne est essentiel. La qualité du résultat d'une opération de la myopie et sa sécurité peuvent varier en fonction du plateau technique et du matériel utilisé. Un centre spécialisé en chirurgie réfractiuve consacré uniquement aux opérations par laser lasik et implants permet de bénéficier des avancées technologiques les plus récentes, d'un matériel régulièrement entretenu, testé, et mis à jour et ainsi que d'un personnel soignant entraîné, gage de sécurité et de fiabilité. C'est le cas de la Clinique de la Vision pionnière dans le domaine du femtolasik.

- La précision des examens préopératoires pour programmer l'opération est fondamentale. Pour cela il est hautement souhaitable que ce soit le chirurgien lui-même qui effectue tous les examens. En particulier les topographies cornéennes Orbscan et Pentacam sont obligatoires pour déceler les contre-indications à l'opération de la myopie par laser. L'aberrométrie est devenu un examen indispensable.

Le lasik est l'opération de chirurgie réfractive la plus pratiquée. Il comporte deux temps successifs effectués avec deux lasers différents :
1 La découpe du volet par le laser femtoseconde beaucoup plus sûr que la découpe au microkératome du lasik classique et moins créateur d'aberrations optiques du fait de la précision de la découpe du volet et de sa géométrie.
2 Le traitement de la myopie par laser excimer. Le chirurgien doit choisir le traitement personnalisé le plus approprié pour chaque patient. Idéalement il devrait :
- d'une part avoir suffisamment d'expérience pour programmer les paramètres utilisés par le laser.
- d'autre part avoir à sa disposition la panoplie des lasers existants et être familiarisé avec l'utilisation du laser ce qui suppose un centre ayant une base financière solide pour acquérir ces équipements coûteux et mettre à jour les dernières versions.

L'opération de la myopie par laser femtoseconde est l'intervention chirurgicale la plus moderne pour remplacer la découpe du volet au microkératome. Ce laser est coûteux et n'est utilisé dans les centres les mieux équipés, apportant une sécurité et une meilleure qualité de résultats. Il représente depuis 2004 une véritable révolution dans la chirurgie réfractive de la myopie par traitement laser. Les études cliniques des dernières générations de laser femtoseconde montrent des résultats visuels encore meilleurs.
La dernière génération de laser femtoseconde Intralase iFS permet, grâce à une fréquence accrue, une découpe du volet plus rapide, un meilleur confort pour le petient, une dissection du volet plus facile et plus rapide, moins de délivrance d'énergie à la cornée donc moins d'inflammation, des suites opératoires encore plus simples et plus de précision et de sécurité avec un meilleur résultat visuel et d'effets indésirables.

- Tous les lasers ne donnent pas la même qualité de vision. Les laser les plus modernes apportent fiabilité, précision et sécurité. Si on prend soin d'utiliser la dernière génération de laser, il y a délivrance des impacts de laser plus rapidement d'où des résultats plus précis et plus reproductibles.
Les effets secondaires de la chirurgie réfractive peuvent être évités ou amoindris en utilisant des techniques de traitement par laser excimer optimisé permettant une véritable 'supervision' :
- Traitement guidé par l'aberrométrie et traitement asphérique diminuant les aberrations optiques.
- Traitement 'tissue saving' permettant de laisser le maximum de cornée résiduelle pour conserver une architecture de cornée la plus résistante possible. Il permet de moins creuser la cornée qu'un programme standard. Il est essentiel pour les patients ayant une cornée fine et/ou une forte myopie impossibles à opérer par un lasik classique pour ne pas risquer la complication grave constituée par l'ectasie cornéenne. Mais il permet aussi chez tous les sujets désirant une opération réfractive de myopie de creuser moins profondément la cornée, l'économie tissulaire cornéenne permettant une large zone optique en toute sécurité.
Il doit exister un système d'eye-tracker' moderne ultra-perfectionné permettant de limiter le risque de mauvais centrage. Les derniers "eye trackers" sont mutidirectionnels c'est-à-dire qu' ils permettent de poursuivre les mouvements de l'oeil inévitables pendant la délivrance du traitement laser excimer non seulement dans un plan horizontal mais aussi dans un plan vertical, en rotation, en bascule... donc dans six dimensions avec un rapidité très supérieure aux mouvements des yeux du patient. Ils offrent ainsi plus de sécurité (limitant le risque de décentrement) et plus de fiabilité dans la réalisation des traitements.

Les deux objectifs d'une chirurgie réfractive de la myopie

- l'obtention de la meilleure acuité visuelle (les 10/10èmes). C'est l'objectif recherché depuis les débuts de la chirurgie réfractive de la myopie.
- le second objectif est la qualité de la vision. C'est aujourd'hui, le principal facteur de satisfaction des patients après une opération de myopie par lasik. Voir sans lunettes, certes, mais surtout bien voir.
Qualité de vision signifie mieux voir la nuit, par temps de brouillard, de pluie, de forte luminosité. Meilleure perception des distances, du relief, des vitesses, des couleurs, des détails
Qualité de vision signifie aussi absence d'effets secondaires : halos chirurgie-refractive-halosnocturnes, vision dédoublée, floue, fluctuante, voile, éblouissement.
La chirurgie réfractive ne doit pas être une chirurgie standard où chirurgie-refractive-vision-dedoubleechaque patient est traité de façon identique en fonction de son chiffre de myopie mais une chirurgie personnalisée, optimisée, en fonction de chaque cas pour obtenir la meilleure acuité visuelle possible et la meilleure qualité de vision.
Il est possible d'adapter le profil de chaque traitement chirurgical pour améliorer la qualité de la vision et éviter les effets secondaires du lasik et les troubles de la vision. Cela est possible avec un chirurgien ayant une formation spécifique et un matériel moderne.
....voir un exemple >>> opération de la myopie optimisée
....voir >>> opération de myopie résultat sur la qualité de la vision

Un traitement optimisé pour chaque cas comporte pliuusieurs points importants:
1• recherche de la sécurité
2• éviter les effets secondaires du lasik
3• optimiser la qualité de la vision. mauvaise-qualité-vision-chirugie-refractiveIl est possible d'avoir 10/10 c'est-à-dire lire toutes les lettres et une mauvaise qualité de vision.
4• recherche de la meilleure acuité visuelle possible. Une technique optimisée donne fréquemment une acuité visuelle de 12 à 15/10 voire plus. C'est la 'supervision'.
5• recherche de l'épaisseur de cornée restante la plus importante possible.
6• recherche de la plus grande zone de traitement possible à adapter à la taille de la pupille diurne et nocturne.
5• prise en compte des variations de la myopie et de l'astigmatisme en fonction de la taille de la pupille et particulier la nuit.
8• traitement de la presbytie après la quarantaine. Anticipation de la presbytie avant la quarantaine.
Le myope presbyte demande une expertise particulière pour avoir un résultat durable quand l'accommodation diminuera. Avant l'âge de la presbytie, chez le sujet jeune il faudra veiller à laisser le maximum de cornée résiduelle et à effectuer une opération qui pourra plus tard être reprise.
9• enregistrement du traitement vis-vis de l'iris garantissant une adéquation optimale entre le profil établi et son site de délivrance sur la cornée.
10• correction de l'astigmatisme de bas degré et de haut degré. Le myope est astigmate quasiment toujours à des degrés divers. C'est un élément essentiel à corriger.
11• correction des aberrations optiques pré-opératoires et diminution des aberrations optiques induites par le lasik. La qualité de vision est d'autant meilleure, qu'il existe moins d'aberrations optiques.
12•prévision dans le plan de traitement d'un retraitement éventuel. Pour cela la cornée ne doit pas devenir trop fine.

Exemples d'aberrations optiques post-opératoires :

aberrations-optiquesaberrations-optiques-operation-myopieaberration-spherique-operation-myopie

Aberration optique sphérique : halos autour des points lumineux

Aberrations optiques : dédoublement horizontal ou vertical

aberrations-optiques-myopie-opereeaberrations-optiques-post-chirurgie-refractivevision-floue-chirurgie-refractive

Le lasik personnalisé

Le lasik laser femtoseconde est un traitement réfractif moins créateur d'aberrations optiques que le lasik classique du fait de la précision de la découpe du volet et de sa géométrie.
Le traitement personnalisé du lasik en est un parfait complément. Le chirurgien peut choisir le traitement le plus approprié pour chaque patient.

Le lasik personnalisé selon l'aberrométrie.

aberrations-optiques-myopeC'est un traitement lasik appelé "sur mesure" ("customized ablation"). Son but est de réduire les aberrations optiques de haut degré pour une meilleure qualité de vision.
Ce lasik s'adresse surtout aux patients qui ont des aberrations optiques inhabituellement élevées, une pupille large en basse luminance, une cornée fine, aux astigmates, aux hypermétropes, aux presbytes (presby-lasik).
Il permet de traiter avec précision l'astigmatisme grâce à la reconnaissance irienne par un eye-tracker multidirectionnel. Le laser effectue le traitement en tenant compte de l'éventuelle rotation de l'oeil en position couché. Il permet de suivre les mouvements de l'oeil dans les trois dimensions pour plus de fiabilité dans la correction de l'astigmatisme.

Le lasik asphérique personnalisé selon l'asphéricité de la cornée

Le but du Lasik asphérique est de donner une surface cornéenne avec un rayon de courbure plus physiologique compensant les aberrations optiques liées au changement de forme de la cornée. Il permet de réduire ces aberrations optiques, d'augmenter la zone de traitement pour une meilleure qualité de vision et d'augmenter la profondeur de champ pour la lecture.
Le lasik avec traitement asphérique est indiqué en cas de myopie supérieure à 3 dioptries, pupille large en basse luminance, coefficient pré-opératoire d'asphéricité élevé, aux patients chez qui un lasik personnalisé guidé par l'aberrométrie n'est pas indiqué (aberrations optiques pré-opératoires faibles...), aux patients désirant avoir une vision nocturne la meilleure possible.
Le lasik avec traitement asphérique permet en outre une économie tissulaire cornéenne en creusant la cornée moins qu'un programme classique.
Le lasik avec traitement asphérique permet en outre d'améliorer la profondeur de champ en vision de près ce qui est utile chez le sujet presbyte ou de plus de 40 ans, proche de la presbytie.

Le lasik avec économie tissulaire

L'objectif de ce type de chirurgie réfractive par Lasik est de laisser le maximum de cornée résiduelle après traitement laser pour conserver une architecture de cornée la plus résistante possible. Le laser creuse moinsla cornée qu'un programme standard.
Il permet, dans tous les cas de myopie, d'optimiser les résultats en effectuant une zone optique la plus large possible limitant le risque d'effets secondaires car cette zone de traitement va couvrir la taille de la pupille lorsqu'elle se dilate en lumière atténuée. Or on sait qu'effectuer une zone de traitement large oblige à creuser plus. Ce creusement est opportunément diminué par le traitement avec économie tissulaire qui va conserver une cornée la plus épaisse possible.
Voir: épaisseur de cornée

EXEMPLES DE patients operes de chirurgie refractive

Autres questions sur le FORUM CHIRURGIE REFRACTIVE

Docteur Timsit, Opéré de myopie par lasik avec microkératome, mon acuité visuelle est correcte mais la qualité de ma vision est horrible, je souffre de halos, éclats d'étoile et vision multiple, notamment une écriture de sous titre de film sur fond noir qui bave. Je ne vois pas un point lumineux comme un point mais avec une lumière diffuse, qui s'étale autour de la source lumineuse.En journée aussi lorsque que la lumière du soleil se reflète sur une voiture, je verrais un reflet qui n'est pas naturel, des éclats d'étoiles, des sortes de petits points diffus, des stries ou franges sur les contours de ces reflets. Ces phénomènes me dérangent énormément et ceux-ci m'affectent moralement, j'en ai marre. Je n'avais aucunement tous ces problèmes avec mes lunettes. Pourriez-vous m'apporter un éclairage ?

Docteur Marc TIMSIT - Les problèmes de qualité de vision après une chirurgie réfractive de myopie (halos, diffusions, images multiples, images fantômes, éblouissement) peuvent être dus à des causes multiples pouvant être associées. Elles sont difficilement re-traitables chirurgicalement :
- une zone de traitement de taille insuffisante par rapport à la taille de la pupille en basse luminosité
- des aberrations optiques pré-existantes à l'opération qui n'ont pas été étudiées et traitées
- une irrégularité de la cornée entrainée par la découpe du volet au microkératome
- une irrégularité de la cornée entraînée par la délivrance d'un traitement laser non homogène ou décentré entraînant un astigmatisme de haut degré.
- un traitement laser n'épousant pas suffisamment le profil asphérique de la cornée.
Malheureusement dans l'immense majorité des cas il n'est pas possible de retraiter au laser les problèmes de qualité de vision car, d'une part un retraitement ne peut pas effacer ce qui a été fait, d'autre part il entraînera une sur-correction donc une hypermétropie qui ne peut que nuire à la vision.
Les lunettes ne peuvent pas non plus pallier les problèmes de qualité de vision.
La seule solution aurait due être la prévention par le respect des règles que j'ai exposées plus haut.

Bonjour Dr Timsit. Voila, mon ami de 22 ans s'est fait opéré il y a un an, d'un oeil par laser, d'une très forte myopie (moins de 1/10e par oeil). Il portait avant des lentilles qui lui permettaient d'avoir environ 8/10e par oeil. Après l'opération du 1e oeil, sa vision s'est stabilisée à 3/10e au lieu de 7/10.Le médecin qui l'a opéré a dit que la cicatrisation était bonne, et qu'il ne savait pas d'où venait la cause de cet "échec". Aucun médecin n'a pu donner d'explication .Désormais, il ne peut plus mettre de correction à cet oeil puisque la myopie est corrigée. De plus, il apparait que son capital lentille commence a déchanter et pour cela un autre ophtalmologue préconise de faire une lentille rigide pour l'oeil sans correction, et tenter d'en faire une également pour celui qui a subi l'opération. Que faire? Et est ce que la lentille rigide pourrait corriger l'oeil opéré, et est elle une solution sur le long terme?

Docteur Marc TIMSIT -La correction chirurgicale du chiffre de myopie ne suffit pas toujours à donner satisfaction en matière de qualité de vision. C'est ce que j'explique plus haut. Il n'y a guère de possibilité thérapeutique maintenant puisque l'opération a été effectuée. Il peut faire l'essai de lentilles rigides. Ce n'était pas le but de l'opération.

Bonjour Docteur Timsit et bravo pour ce forum. Je suis âge de 34 ans et je vais me faire opérer au femto lasik vendredi prochain au Maroc. Voici le compte rendu de mon bilan :OD -2 (-2 -175) radio -1.34 -2.02 * 177 OG -4 (-0.75 -5) radio -3.60 -0.76 * 17J'ai une question concernant l'axe d'astigmatisme de mon œil gauche car à chaque fois j'ai un chiffre différent 5 sur le compte rendu, 20 chez le docteur, 15 sur mes lunettes actuelles et 17 sur la radio. Est ce que celà risque de poser problème lors de l'opération ? sur la fiche radio de mon œil j'ai 17° est ce que le chiffre le plus proche 15 c'est celui qu'il faut donner au laser Merci !

Docteur Marc TIMSIT - Les chiffres de myopie et d'astigmatisme pouvant varier d'un jour à l'autre et dans la même journée en fonction de l'éclairement, il appartient au chirurgien d'étudier avec précision ces variations pour savoir quel est le chiffre optimal à corriger. Par ailleurs la correction exacte des chiffres ne garantit pas toujours la satisfaction du sujet. Il faut aussi étudier et corriger tous les autres défauts de l'oeil.

Bonjour J'ai 25 ans et j'ai une myopie assez forte avec -7.50 à un oeil et -8.00 à l'autre. Je porte des lentilles depuis quelques années mais souhaiterais passer une bonne fois pour toute par la case opération. Avec les lentilles, je suis à 10/10 aux 2 yeux. Toutefois, j'aurais quelques questions :
- quelle est la technologie laser la plus sûre et efficace pour retrouver une vue à 10/10 ?
- est-ce possible et raisonnable de demander un résultat à 10/10 ayant environ -8 à chaque oeil ?
(le but étant de n'avoir besoin ni de lentilles ni de lunette, donc si je tombe à 7/10 ne serait-ce qu'à 1 oeil, je serais obligé d'avoir des lunettes pour les 3/10 manquant)
- y'a-t-il une "assurance-réussite" de l'opération ?
L'opération coûtant cher, j'aimerais qu'à ce prix, je sois certain de la réussite .....Merci beaucoup

Docteur Marc TIMSIT - Comme je l'ai expliqué ci-dessus l'obtention de 10/10 n'est pas le seul but de la chirurgie réfractive. Elle ne garantit pas le succès de l'opération de la myopie et la satisfaction. Le forum est rempli d'exemples d'opérés de myopie ne portant plus de lunettes et se plaignant pourtant de mal voir. L'acuité visuelle, en effet, n'est pas le seul critère de la réussite d'une opération de myopie. Il y a aussi la qualité de la vision et l'absence d'effets secondaires. Votre satisfaction sera fonction de la pertinence des choix que vous ferez.

Bonjour, Je me suis fait opérer de la myopie il y a 3 mois par laser femtoseconde et laser excimer, je suis retourné chez mon ophtalmologue récemment et j'en ai profité pour discuter avec lui des effets d'éblouissement, de dédoublement qui apparaissent à mesure que la luminosité ambiante diminue. Je m'étais déjà renseigné là-dessus en partie grâce à votre site. Voici mon cas et son avis : J'ai très bien récupéré de la myopie, je pars d'environs -2.75 à chaque œil pour arriver à 15/10 à gauche et 12/10 à droite. J'avais aussi un léger astigmatisme de 0.5 aux deux yeux, qui a été corrigé sur l’œil gauche, mais est resté sur l’œil droit. Mais mon souci est que dès qu'il fait un peu sombre je commence à avoir des effets d'éblouissement et de "spicules" autour des sources lumineuse (gênant pour conduire, et pour regarder l'écran d'ordinateur le soir), cet effet étant plus prononcé sur l’œil droit que sur l’œil gauche. L'autre effet est l'apparition de dédoublements légers, typiquement les sous-titres de films et les panneaux de circulation routière la nuit. Mon chirurgien m'a dit que c'était normal, que c'est en partie du au fait que je suis fort jeune (24 ans), et que mes pupilles se dilatent plus que les personnes plus âgées. Il m'a annoncé qu'il n'y avait rien qu'on pouvait faire du point de vue chirurgical.
Mes questions sont les suivantes :
- En préopératoire, j'ai bien fait une topographie, mais pas d'aberrométrie, cela aurait-il permis d'éviter ce genre de problème ?
- Lors de la découpe du laser femtoseconde sur mon œil droit, j'ai légèrement bougé (en parlant) par surprise lorsque la ventouse est venue s'appuyer contre mon œil et que ma vision s'est obscurcie. Peut-il y avoir un lien avec le fait que mon problème soit plus accentué sur l’œil droit ?
- Jusqu'à combien de temps après ce type d'opération (lasik femtoseconde et excimer) peut-on effectuer une opération de retouche ?
- Dans le cas d'une retouche pour ce genre de problème, si je fais une aberrométrie cela pourrait-il m'aider ou bien est-ce trop tard en post-opératoire ? Merci de votre aide.

Docteur Marc TIMSIT - Je vous rappelle que l'oeil est maintenu par l'anneau de succion pendant la découpe qui se fait au millième de millimètre près. Il ne peut pas bouger.
Par contre il bouge toujours pendant le traitement de myopie qui se fait ensuite par le laser excimer (de haut en bas, de droite à gauche, obliquement, en rotation, en bascule et en enfoncement) . C'est au chirurgien de savoir gérer tous ces mouvement de l'oeil.
J'ai expliqué plus haut les conditions de la réussite d'une chirurgie réfractive de la myopie et le bilan complet à effectuer avant une intervention. Pour vos problèmes de qualité de vision je ne pense pas malheureusement qu'une retouche puisse vous aider. Elle pourrait même être délétère.

Bonjour, J'aimerais savoir le pourcentage de personnes opérées en lasik femtoseconde qui ont des halos persistants, 1 an suivant une chirurgie réfractive ? Comment le chirurgien peut limiter ce problème en pré-opération? A t-il les moyens de mesurer la taille de la pupille complètement dilatée? Merci.

Docteur Marc TIMSIT - Il faut éviter l'apparition des halos par une étude soigneuse pré-opératoire et l'adaptation des paramètres de l'opération à la cornée opérée : adapatation de la zone optique à la taille de la pupille en luminosité réduite (cela est tout à fait mesurable), adaptation des zones de transition, traitement des aberrations optiques... et par un centrage parfait du traitement pendant l'opération.

Bonjour, docteur Marc Timsit. Je me suis fait opéré de ma myopie par LASIK 100 % laser. Mon l'oeil gauche -8.50 l'oeil droit -6.00. Après 2 mois ma vision est floue. Quand il fait beau dehors et quand il y a beaucoup du soleil je vois parfaitement. Mais quand il n'y a pas du soleil, par exemple, il pleut, ma vision est aussi floue. Surtout la nuit. Je ne sais pourquoi? Ca peut durer combien de temps? Dedans quand je suis dans les magasins je ne vois pas clair, je ne peux pas lire les panneaux etc. . Je vois flou les visages . Je m'inquiête vraiment. Qu'est ce que vous pouvez me dire a propos de mon problème? Est-ce que je dois avoir une retouche? Merci de me répondre.

Docteur Marc TIMSIT -La réponse à votre question nécessite des examens approfondis, de connaître quels ont été les paramètres du traitement effectué et quel est le résultat de cette chirurgie réfractive sur la cornée. La retouche n'est malheureusement pas la solution à tous les problèmes. Une retouche est simple sans les cas de sous-correction ou d'astigmatisme résiduel. Dans les autres cas elle n'est pas toujours possible ni souhaitable et son résultat peut être aléatoire.

Bonjour Dr, J'ai une diplopie monoculaire après opération lasik pour myopie forte + astigmatie il y a deux ans. Mon chirurgien me dit être désarmé face à ma situation, il m'a alors orienté vers un confrère. Après examens, il m'a dit que j'avais des aberrations de type 'coma'. Ses examens montrent qu'il ne reste qu'environ 400 microns de cornée aux 2 yeux, soit trop peu de cornée pour envisager une retouche (car risque d'ectasie). Il m'a ensuite dit qu'il était possible que cela s'arrange avec le temps. Est-ce vraiment le cas alors que j'ai plutôt l'impression d'observer le contraire? Je ne supporte plus ma situation à l'heure actuelle, tout-cela nuit fortement à ma santé mentale, Existe-t-il une solution par une retouche laser ? par avance, merci

Docteur Marc TIMSIT - Il n'y a pas d'espoir d'amélioration spontanée après ce délai. Il ne reste pas suffisamment de cornée pour une retouche qui de toute façon n'aurait pas donné de bons résultats sur ces aberrations optiques. La chirurgie réfractive doit lors de sa premièrev réalisation tenir compte de tous les paramètres que j'ai cités plus haut et pas seulement du chiffre de myopie

Je me suis fait opérer par la technique Femtoseconde à Paris de ma myopie (-5,75d pour l'oeil droit et -5,25d pour l'oeil gauche). Pas de soucis pendant l'opération et pas non plus après. Mais je constate que ma vue de près et de loin est affectée car j'ai des difficultés à lire un livre ou sur l'ordinateur car il y a un dédoublement des lettres. J'ai aussi remarqué que les couleurs étaient plus sombres et moins contrastées. L'ophtalmo m'a dit que j'avais une vision comprise entre 10/10ème et 12/10ème (d'après la lecture sur le panneau) alors qu'il y avait toujours un "halo". Est-ce que la vue va pouvoir être rattrapée normalement ou faudra t'-il refaire une nouvelle intervention ? De plus, est que les différences de couleurs et de contrastes vont-t-elles s'enlever ?

Docteur Marc TIMSIT - En matière de chirurgie à visée réfractive il y a deux objectifs. D'abord se passer de lunettes et ensuite de voir bien. l'acuité visuelle et la qualité de vision sont deux choses différentes : on peut avoir 10/10 et être gêné. Le laser femtoseconde est utilisé pour la découpe du volet mais ce n'est pas le traitement. Il faut analyser quel est le type de traitement qui a été effectué et l'origine des troubles. Il y a peu d'espoir en une retouche. Peut-être le temps améliorera-t-il un peu vos troubles.

Liens utiles :

Posez vos questions

 

Docteur-Marc-Timsit